La grève des transports et les manifestations se poursuivent au Pérou

La veille, plusieurs barrages routiers et affrontements entre la population civile et les forces de police ont eu lieu.

La grève des travailleurs du secteur des transports se poursuit ce jeudi au Pérou contre la hausse des prix du carburant. Des manifestations ont lieu principalement dans le sud du pays, dans le département d’Ica, de même que des manifestations d’autres syndicats pour de meilleurs salaires.

La veille, plusieurs barrages routiers et affrontements entre la population civile et les forces de police ont été signalés. En conséquence, le décès d’un homme de 25 ans a été signalé.

Le ministère public péruvien a indiqué mercredi qu’une enquête avait été ouverte sur la mort de trois personnes dans la région de Junín lors de manifestations de travailleurs du secteur des transports.

Dans le même temps, la Confédération générale des travailleurs péruviens (CGTP) a appelé la population à “descendre dans les principales rues du pays pour manifester notre voix contre la hausse du coût de la vie et pour le respect des droits sociaux et du travail”.

L’appel de la CGTP a également été rejoint par la Fédération des travailleurs de la construction et le Syndicat uni des enseignants (Sutep), exigeant le respect des mesures proposées par le président sur l’amélioration du travail et la fermeture du Congrès.

Le 5 avril, la CGTP a publié un communiqué dans lequel elle indique qu’avec l’arrivée du président Pedro Castillo au gouvernement, “les hommes et les femmes les plus exploités et les plus opprimés économiquement et socialement de notre pays espèrent qu’un processus effectif de changements structurels commencera à recouvrer les droits fondamentaux”.

C’est pourquoi ils exigent du président qu’il prenne des décisions efficaces en faveur des classes populaires et qu’il révise le programme syndical en 26 points qu’ils lui ont présenté le 3 août 2021.

Pour sa part, la plateforme politique Nuevo Perú a déclaré que la descente dans la rue a pour but d’amener “le gouvernement à aller de l’avant avec les changements qu’il a promis et pour lesquels le peuple a voté. Parce que les rues appartiennent au peuple et non à la droite corrompue, mafieuse et criminelle”.

Source : https://www.telesurtv.net/news/peru-paro-transportistas-alza-precio-combustibles-protestas-20220407-0040.html