Désinformation : ces images sur la situation en Ukraine sont fausses.

Photo : Twitter

Des parades militaires aux jeux vidéo, tout a été sorti de son contexte pour illustrer l’opération militaire spéciale lancée par la Russie en Ukraine.

Les médias sociaux ont été inondés par un flot de vidéos et de photographies sorties de leur contexte et vendues comme des images de ce qui se passe dans le conflit entre la Russie et l’Ukraine.

Sputnik présente quelques-unes des fausses images qui ont été partagées au sujet de l’opération militaire russe qui a débuté aux premières heures du 24 février et qui vise à “démilitariser et dénazifier” l’Ukraine, selon Vladimir Poutine lui-même.

Ce n’est pas l’Ukraine, c’est un jeu vidéo.

Tant sur Facebook que sur Twitter, une vidéo montrant prétendument des missiles lancés sur l’Ukraine a circulé. “Ce n’est pas un film ou un jeu vidéo ⚠️ ce sont des images réelles de la Russie bombardant l’#Ukraine”, peut-on lire dans un post médiatique.

 

 

 

 

 

 

https://twitter.com/i/status/1496707530457698305

Cependant, l’image est un jeu vidéo. Il s’agit de ” War Thunder ” et la vidéo originale est disponible sur YouTube dans le cadre d’un teaser publié par la marque pour annoncer la nouvelle édition du jeu.

 

 

 

 

 

 

https://youtu.be/ofcEon9Y-Ys?t=11

Ce n’est pas l’Ukraine, c’est Tultepec.

“La troisième guerre mondiale commence. Le président Poutine lance une attaque militaire en Ukraine. Voici des images des premières attaques #WWIII”, peut-on lire dans plusieurs messages lancés via Twitter accompagnés d’une vidéo dans laquelle on peut voir d’impressionnantes explosions.

 

 

https://twitter.com/i/status/1496697795402678279

Bien que les événements de la vidéo se soient produits, les images correspondent à la tragédie enregistrée en 2015 au marché de feux d’artifice de San Pablito, dans la municipalité mexicaine de Tultepec, qui a été consumé par les flammes. Quarante-six personnes sont mortes sur le site.

 

 

https://youtu.be/BkPcVlKEkNY

Ce n’est pas l’Ukraine, c’est la Chine

La chaîne espagnole Antena 3 a utilisé des images sorties de leur contexte pour illustrer son reportage sur le conflit à Donbas.

 

 

https://twitter.com/i/status/1496854930434375682

C’est une vidéo qui a en fait été enregistrée en 2015 en Chine, lorsque dans la province de Tianjin a explosé une partie de la zone industrielle dans laquelle étaient stockés des gaz et des produits chimiques hautement toxiques.

 

 

https://youtu.be/CnfHDNgnyyE

Ce n’est pas l’Ukraine, c’est la Russie

Une autre vidéo qui a circulé sur les médias sociaux montre de prétendus membres de l’armée russe parachutés sur le territoire ukrainien.

 

 

https://twitter.com/i/status/1496743680106905600

Les images sont également sorties de leur contexte car elles correspondent à un entraînement militaire réalisé en 2014 à Rostov, en Russie.

 

 

 

 

 

 

 

 

https://youtu.be/lHeDmo2L-M4

Ce n’est pas l’Ukraine, c’est Gaza.

Parmi les autres images qui circulent dans les médias, on trouve cette photo d’un attentat à la bombe qui est également attribué aux récents événements en Ukraine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourtant, la photo a été publiée en 2018 et sa paternité revient au photographe de l’AFP Mahmud Hams qui a couvert le conflit israélo-palestinien. Ainsi, par exemple, l’image a été utilisée pour illustrer un article publié le 9 août 2018 où l’image apparaît avec la description “Une frappe aérienne israélienne à Gaza”.

Ce n’est pas l’Ukraine, c’est un défilé militaire.

“Ce matin à Kiev”, peut-on lire en légende d’une vidéo où l’on voit des avions militaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

https://twitter.com/i/status/1496844886359912454

En réalité, les images correspondent à la répétition du défilé du jour de la Victoire 2020, lorsque les avions ont survolé le quartier de Tushino à Moscou.

 

 

 

 

 

 

 

https://youtu.be/JQkO5XsQMag

Source : Sputnik Mundo

Traduction : FAL 33