L’urgence est déclarée dans 277 municipalités de Bahia et Minas Gerais.

Une situation d’urgence a été déclarée dans 153 municipalités de Bahia et 124 de Minas Gerais, tandis que 163 villes continuent d’être touchées par de fortes tempêtes.

Les autorités des États brésiliens de Bahia et de Minas Gerais ont annoncé dimanche que les fortes pluies qui se sont abattues sur la région ont causé la mort de 31 personnes, en plus de provoquer une situation d’urgence dans 277 municipalités de la région.

Les informations fournies par les conseils municipaux en collaboration avec la Surintendance de la défense et de la protection civiles de Bahia (Sudec) indiquent qu’à Bahia, 25 personnes sont mortes, 517 ont été blessées et 661 508 personnes ont été touchées. En outre, 32 594 personnes ont perdu leur maison en raison d’inondations ou de glissements de terrain, et 57 451 autres ont été déplacées.

Au moins 163 villes sont encore touchées par les tempêtes, dont 151 sont en état d’urgence, dans le cadre d’une vague de précipitations considérée par le gouvernement de l’État comme la pire en décembre depuis 1989.

L’alerte persiste donc et les territoires de Tocantins, Goiás et plus d’une centaine de municipalités du nord de Minas Gerais, comme Mato Verde, Rio Pardo de Minas et Porteirinha sont surveillés en détail par la défense civile en raison du risque de débordement des rivières.

Précisément dans le Minas Gerais, la défense civile, dans son dernier bulletin actualisé, fait état de six morts, de 3 114 résidents sans abri et de 13 117 personnes déplacées, en plus de 124 villes gravement touchées par les tempêtes de ces derniers jours, principalement dans le nord de l’État, et décrétées en état d’urgence.

La situation s’est étendue à l’État de Sao Paulo, qui a également été mis en état d’alerte en raison de la menace de fortes pluies. Le gouvernement de l’État a annoncé qu’un groupe de travail allait agir pour minimiser l’impact des tempêtes.

Plus de 12 000 professionnels du corps des pompiers de l’État et de la protection civile sont mobilisés pour travailler dans toutes les régions de São Paulo.

Les régions d’Araçatuba, Baixada Santista, Barretos, Campinas, Franca, Ribeirão Preto, Sao José do Rio Preto, Sorocaba, Vale do Paraíba, Costa Norte et la région métropolitaine de la capitale font l’objet d’une attention particulière, avec des prévisions allant jusqu’à 120 millimètres de pluie par jour.

À Araraquara, Bauru, Itapeva, Marília, Presidente Prudente et Vale do Ribeira, les prévisions météorologiques prévoient un volume journalier allant jusqu’à 90 mm.

La situation, selon les experts, est liée à un phénomène atmosphérique connu sous le nom de zone de convergence sud-atlantique (ZCAS).

Cet événement est décrit par l’Institut national brésilien de météorologie (Inmet) comme un couloir d’humidité qui s’étend du nord-est à l’Atlantique sud.

Source : https://www.telesurtv.net/news/brasil-fuertes-lluvias-estado-emergencia-20220102-0008.html