Le système d’éducation publique de l’Équateur suspend l’enseignement en présentiel.

Quito, 10 janvier (Prensa Latina) Les écoles du système éducatif public équatorien ont temporairement suspendu les cours sur place à partir d’aujourd’hui afin de promouvoir la vaccination dans le secteur face à l’augmentation des cas de Covid-19.

La décision a été prise par le Comité national des opérations d’urgence (COE) et s’applique aux unités d’enseignement qui font partie du plan de retour progressif à l’école.

Cette exigence, qui est strictement appliquée dans toutes les écoles publiques, sera en vigueur jusqu’au 14 de ce mois.

Selon les autorités, il ne s’agit pas d’une pause pédagogique, mais d’une période pour vacciner les élèves dès l’âge de cinq ans et pour appliquer la troisième dose ou le rappel aux enseignants.

Les cours manqués cette semaine seront rattrapés avant la fin de l’année scolaire en cours.

Pour leur part, les écoles privées, municipales et publiques pourront profiter de l’emménagement qui sera mise en place dans les écoles publiques en raison de l’urgence, en tenant des cours de manière virtuelle ou semi-présentielle uniquement pour les élèves et les enseignants ayant le calendrier vaccinal complet et une capacité d’accueil réduite.

Le programme s’inscrit dans le cadre des mesures du CE qui prévoient, à partir de samedi, la présentation de la carte de vaccination anti-Covid-19 dès l’âge de cinq ans, pour l’entrée dans les services et les activités non essentielles telles que les divertissements pour enfants et jeunes, les centres commerciaux, les spectacles dans les théâtres, les cinémas, les cirques et les stades.

Les rapports du ministère de l’éducation indiquent que 94 élèves et 384 enseignants du programme de continuité de l’éducation ont été infectés par le coronavirus SRAS-CoV-2, avec une augmentation des cas depuis les festivités de Noël et du Nouvel An.

En plus des mesures mises en œuvre, le portefeuille de l’État insiste pour exhorter les citoyens à se rendre dans les locaux aménagés en laboratoires de vaccination, à prendre soin de la santé de la famille et de toute la communauté, ainsi qu’à éviter de se rendre à des réunions et dans des lieux où se trouvent des foules de personnes afin d’éviter la propagation du Covid-19.

L’Équateur a commencé l’année 2022 avec une augmentation exponentielle des infections par les variants Delta et Omicron du coronavirus, principalement en raison de manquements aux protocoles de biosécurité pendant les festivités de fin d’année.

La veille, le pays comptait un total cumulé de 564 230 cas confirmés et plusieurs jours avec plus de 2 000 personnes malades.

Source : https://www.prensa-latina.cu/2022/01/10/sistema-de-educacion-publica-de-ecuador-suspende-docencia-presencial