Nouvelle journée de grève des travailleurs des transports uruguayens

Les travailleurs des transports interdépartementaux se mobiliseront à nouveau le 23 décembre pour une nouvelle grève de 24 heures. | Photo : El Observador

Publié le 17 décembre 2021

Revendications : de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail. Ils dénoncent le fait que le gouvernement et les employeurs ignorent leurs revendications.

Les travailleurs des transports interdépartementaux en Uruguay organisent ce vendredi une troisième grève de 24 heures pour réclamer des augmentations de salaire et des améliorations des conditions de travail.

A journée de grève et la fermeture des services seront accompagnés d’une manifestation prévue cet après-midi devant le principal terminal de transport interdépartemental de la capitale Montevideo.

Les travailleurs ont également annoncé une journée de grève pour le 23 décembre. Dans tous les cas, ils refuseront la convention collective de travail signée entre les employeurs et le gouvernement du président Luis Lacalle Pou.

Ils dénoncent le fait que les partis ignorent leurs demandes d’augmentation de salaire. À cet égard, ils affirment que l’accord signé prévoie qu’il y aura davantage de pertes de salaire dans les mois à venir.

L’année passée, les travailleurs des transports interdépartementaux ont subi des pertes de salaire de l’ordre de 13 %. Cependant, les employeurs et le gouvernement ne sont disposés à leur accorder une augmentation de seulement 1,3 %.

Dans les dernières heures, il est apparu que l’Union nationale des travailleurs des transports (Unott) envisageait d’appeler à une grève générale dans les semaines à venir.

Source : teleSUR https://www.telesurtv.net/news/transportistas-uruguay-paro-mejoras-salariales-laborales-20211217-0009.html

Traduction : FAL 33