LE PRESIDENT MADURO EXIGE DEVANT L’ONU LA FIN DU BLOCUS CONTRE LE VENEZUELA

23 Sep 2021, 8:06 am.

Après avoir participé au IVe Sommet de la CELAC au Mexique, le président Nicolás Maduro a assisté à la 76e Assemblée générale des Nations unies (ONU), qui se tient à New York, aux États-Unis, le mercredi 22 septembre.

Le chef de l’État a commencé son discours en déclarant que “l’Assemblée annuelle des Nations unies est un espace qui nous réunit chaque mois de septembre pour débattre des positions et des idées afin de travailler à la construction d’un nouveau monde multipolaire et pluricentrique de coopération et de dialogue. Un monde libéré, sans hégémonismes. Il est nécessaire de créer un nouveau monde de paix, de coopération et de dialogue dans la diversité idéologique, sans colonialisme, sans impérialisme, sans hégémonie dominante.

Il a poursuivi en soulignant que “depuis cette Assemblée générale, le Venezuela élève sa voix pour un monde nouveau en faveur d’une communauté humaine aux destins partagés. Notre peuple a su recevoir la solidarité de pays qui ont su écouter la voix de notre propre peuple profond. Nous disons cela sur la base des politiques du Sud”.

Il a également dénoncé la “campagne féroce” que les élites d’Europe et des États-Unis déclenchent contre le Venezuela, avec laquelle elles ont tenté d’instrumentaliser les organisations internationales contre le peuple et le gouvernement vénézuéliens.

Il a souligné qu’il s’agit d’un assaut constant par le biais d’une persécution cruelle et systématique contre le droit à la liberté économique, financière, commerciale, énergétique et économique, faisant face à des menaces et à une agression directe depuis des années.

Il a ensuite décrit les efforts du peuple vénézuélien pour surmonter le blocus américain :

“Le peuple vénézuélien avec sa grande capacité de résistance s’est levé et en cette année 2021 où nous célébrons le 200e anniversaire de la bataille de Carabobo, nous sommes passés d’une phase cruelle à une phase de reprise et de croissance soutenue avec la science, l’innovation, la technologie et la capacité spirituelle d’un peuple qui refuse de plier.”

Ce n’est pas en vain que le président Maduro a appelé à la levée de toutes les mesures coercitives unilatérales des États-Unis et de l’Union européenne au nom des 30 millions de Vénézuéliens concernés, dénonçant l’interdiction faite aux entreprises vénézuéliennes de commercialiser leurs produits et d’ouvrir des comptes bancaires dans le monde et la persécution des comptes financiers, la saisie de l’or des réserves internationales légales de la BCV à Londres et la saisie et le vol de comptes bancaires aux États-Unis et en Europe.

Dans le même ordre d’idées, il a manifesté sa solidarité avec Cuba en raison du blocus et de l’embargo en vigueur depuis six décennies et a exigé la fin des attaques multidimensionnelles contre la plus grande des Antilles.

Enfin, le dirigeant vénézuélien a demandé “le plein soutien des Nations unies pour que le processus de dialogue au Mexique avance vers de nouveaux accords partiels et vers un accord global pour renforcer la paix, la souveraineté, la prospérité et le redressement intégral du Venezuela”, et a terminé en préconisant l’amélioration des mesures de lutte contre le changement climatique.

Source : Mision Verdad