Venezuela : Le FMI n’envoie pas les fonds pour la lutte contre la pandémie

Drapeau du Venezuela

La vice-présidentes exécutive de la république, Delcy Rodriguez, a dénoncé mercredi le Fonds Monétaire International (FMI) parce qu’il refuse de remettre les ressources destinées à lutter contre les effets de la pandémie de COVID-19.

 

Elle a signalé que le Venezuela s’est joint à l’appel de diverses voix dans le monde pour que l’injuste distribution des droits de tirage spéciaux du FMI destinés à affronter les effets de la pandémie du COVID-19 soit corrigée .

 

Dans le cadre de la 15 ème conférence des Nations Unies pour le développement et le commerce qui a eu lieu de façon virtuelle, Rodriguez a renouvelé sa dénonciation du FMI, un organisme qui refuse de remettre les 5 000 000 000 de dollars qui reviennent au Venezuela pour faire face a la pandémie.

 

« La raison, a-t-elle dit, c’est le veto des États-Unis contre le Venezuela, » et elle a dénoncé le fait que le pays a été la cible de plus de 430 mesures coercitives unilatérales qui ont bloqué le commerce extérieur et privé contre tous les principes juridiques d’immunité souveraine.

 

Rodriguez, qui a évoqué le fait que le Venezuela a subi des pertes qui dépassent seulement pour le secteur du pétrole les 63 000 000 000 de dollars a indiqué que les mesures coercitives unilatérales se sont traduites par une réduction drastique de 99 % des revenus du pays qui a eu un grand impact en particulier sur le secteur des aliments, de la santé, du transport et de la communication.

 

Elle a affirmé que les mesures coercitives unilatérales sont des crimes contre l’humanité qui portent atteinte au système international de garantie des droits de l’homme et par conséquent, elle a demandé à l’UNCTAD de regrouper et de quantifier l’impact macro-économiques qu’elles ont.

 

Mais elle a affirmé que le Venezuela rétablit son équilibre économique grâce à une ouverture progressive du commerce extérieur dans un cadre de régulation stable et de sécurité qui donne confiance aux investisseurs.

 

Elle a réaffirmé l’engagement du Gouvernement à continuer le travail communautaire avec l’UNCTAD pour trouver de nouvelles voies vers une humanité dans l’égalité, l’union et la justice sociale.

 

Rodriguez, qui a condamné le fait que 73 % des 6 200 000 000 de vaccins qui ont été administrés dans le monde entier l’aient été seulement dans 10 pays, a souligné que les problèmes de l’humanité ne pourront pas être résolus sans affronter les profonds déséquilibres de la société.

 

Traduction Françoise Lopez sur Bolivar Infos 

 

Source en espagnol :

https://albaciudad.org/2021/10/rodriguez-denuncio-al-fmi-por-no-enviar-fondos-para-lucha-contra-pandemia/

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/10/venezuela-le-fmi-n-envoie-pas-les-fonds-pour-la-lutte-contre-la-pandemie.html