Le FMLN fête ses 41 ans

Le Front Farabundo Martí de libération nationale (FMLN), seul parti de gauche au Salvador, célèbre ce dimanche le 41e anniversaire de sa fondation en tant que mouvement révolutionnaire, dans le but de parvenir à la démocratie et à la justice sociale.

La direction de l’actuelle formation politique d’opposition a appelé sur son compte Twitter à commémorer “ensemble un autre anniversaire de notre parti” avec une activité massive sur la Plaza Morazán de la capitale.

À cette occasion, le FMLN, qui a gouverné le Salvador pendant une décennie (de 2009 à 2019), fête son 41e anniversaire en affrontant les politiques néolibérales du gouvernement du président de droite Nayib Bukele, vainqueur des élections il y a deux ans.

Émergence du FMLN

Lorena Peña, Comandante Rebeca et l’une des femmes qui ont fondé les mouvements sociaux insurrectionnels au Salvador dans les années 1970, a déclaré aux médias que le FMLN s’est formé “dans le contexte de la répression sanglante de la dictature militaire”.

Il a souligné qu’elle est également apparue dans le cadre “d’un essor des luttes sociales, qui ont fini par constituer un puissant mouvement populaire et une puissante guérilla révolutionnaire”.

Le Front de libération nationale Farabundo Martí (FMLN) a été fondé le 10 octobre 1980 à la suite des efforts conjugués de divers fronts de masse et organisations insurgées pour lutter contre la dictature.

Le pays était dirigé par un groupe de “jeunes militaires” autoproclamés qui, le 15 octobre 1979, ont déposé le régime du général Carlos Romero par un coup d’État. Ils ont également intensifié leur répression de la population et des mouvements sociaux.

Dans ce but d’unification de la lutte révolutionnaire, le FMLN a été formé par le rapprochement des groupes Fuerzas Populares de Liberación (FPL), Fuerzas Armadas de Liberación (FAL), Resistencia Nacional (RN), Ejército Revolucionario del Pueblo (ERP) et le Partido Revolucionario de los Trabajadores Centroamericanos (PRTC).

Selon diverses études, en 1980, la dictature a tué plus de 30 000 personnes, obligeant les membres du FMLN à se retirer dans les campagnes, où ils ont trouvé un fort soutien auprès des paysans pauvres.

Pendant 12 ans, les membres du FMLN ont combattu dans les montagnes du Salvador pour apporter la démocratie dans ce pays d’Amérique centrale.

En 1990, après la grande offensive révolutionnaire de novembre 1989, un processus de négociations entre les parties au conflit s’est engagé, aboutissant aux accords de paix signés le 16 janvier 1992 à Chapultepec, au Mexique.

À la suite de ce processus, le FMLN est devenu légalement un parti politique. L’un de ses principaux dirigeants, Schafik Jorge Hándal, s’est présenté comme candidat à la présidence lors des élections de 2004, mais a perdu contre Antonio Saca.

Cependant, le FMLN est devenu pendant une décennie la principale force politique du Salvador, occupant la présidence pendant deux mandats consécutifs, de 2009 à 2014 sous Mauricio Funes, et de 2014 à 2019 sous Salvador Sánchez Cerén.

 

Source: Telesur – Traduction: Romain Migus – Les2rives