Le Congrès Bicentenaire des Peuples permettra d’affiner les stratégies contre le terrorisme impitoyable du capitalisme

Écrit par Joselyn Ariza, 17/06/2021

“Deux cents ans après la bataille de Carabobo, le peuple vénézuélien continue de lutter contre l’impérialisme, contre les formes d’agression les plus impitoyables qu’il subit, comme la guerre économique, le siège médiéval, les sanctions et le vol de ses réserves en dehors de l’État”.

C’est ce qu’a déclaré le député européen Manuel “Manu” Pineda Marin, militant et homme politique espagnol, secrétaire de la section internationale du Parti communiste d’Espagne, actuellement député européen pour Unidas Podemos et Izquierda Unida, au sein du Groupe Confédéral de la Gauche Unitaire Européenne/Gauche Verte Nordique et également connu pour son activisme pro-palestinien, ce qui lui a valu d’être élu président de la Délégation du Parlement européen pour les relations UE-Palestine.

Pineda fait partie de l’importante délégation de différentes communautés d’Espagne et d’Europe qui participera au prochain Congrès  Bicentenaire des Peuples du Monde qui se tiendra à Caracas, entre le 21 et le 24 juin, pour commémorer le 200e anniversaire de la bataille de Carabobo, acte héroïque de l’armée patriote dirigée par Simon Bolivar, qui a contribué à l’Indépendance du Venezuela de l’empire espagnol.

Le député européen @ManuPineda du Groupe Confédéral de la Gauche Unitaire Européenne/Gauche Verte Nordique salue le @CBPMundo dans lequel il sera présent #Venezuela #Carabobo200 @CancilleriaVE #24Junio #15Junio @IzquierdaUnida @elpce pic.twitter.com/jlrkFpxnIg

– Ambassade du Venezuela en Espagne (@EmbVZLA_enEsp) 15 juin 2021

Il a été un ardent défenseur au Parlement européen des processus révolutionnaires en Amérique latine et en particulier de la révolution bolivarienne, face aux tentatives répétées de la droite européenne d’instrumentaliser le Venezuela dans l’agenda du Parlement européen, dans le cadre du plan d’agression contre le gouvernement légitime du président Nicolás Maduro.

Concernant les attentes concernant ce conclave qui réunira des délégués des cinq continents, M. Pineda a déclaré qu'”en ce moment, il est très opportun de tenir le Congrès bicentenaire des peuples, pour partager des idées et que nous puissions tous affiner des stratégies contre ces formes impitoyables de terrorisme que sont l’impérialisme, le capitalisme, le néolibéralisme, qui étouffe nos peuples.  Bonne chance et en avant, Hasta la Victoria Siempre !

La délégation qui participera en personne pour l’État espagnol comprend des dirigeants et des militants de mouvements sociaux, de partis politiques, de médias alternatifs, ainsi que des élus d’institutions publiques.

Source : Ambassade du Venezuela en Espagne

Traduction: FAL 33