Irací Hassler, candidate communiste, remporte la mairie de Santiago.

Avec la victoire de M. Hassler, le bloc progressiste, qui comprend le parti communiste, est renforcé en vue des élections présidentielles. | Photo : Twitter : I. Hassler

Publié le 17 mai 2021

Irací Hassler a remporté une victoire pour le parti communiste et a porté un coup à l’officialisme du maire Alessandri.

Irací Hassler remporte une victoire historique pour le Parti communiste du Chili et porte un coup à Chile Vamos en arrachant la mairie de Santiago à Felipe Alessandri, avec 75,88% des votes comptés.

Les élections municipales de dimanche au Chili, l’une des quatre qui ont eu lieu dans le pays du sud, ont mis en évidence comme l’un des résultats les plus retentissants la victoire de la candidate communiste Irací Hassler de manière irréversible.

Lors des élections symboliques de ce samedi et dimanche, où les gens ont voté – en deux jours – pour les maires, les conseillers municipaux, les électeurs et les gouverneurs régionaux, la candidate du Parti communiste (PC), Irací Hassler, a été l’une des principales surprises de la journée.

Ainsi, Felipe Alessandri, du parti au pouvoir, ne pouvait rompre avec la tradition, puisqu’en 24 ans, aucun maire ou mairesse n’a réussi ou voulu être réélu à Santiago du Chili.

Hassler a également donné un triomphe historique au PC, qui n’avait jamais eu auparavant un membre de ses rangs à la mairie de Santiago. Elle deviendra également la deuxième femme depuis la fin officielle de la tyrannie d’Augusto Pinochet en 1990 à être en charge du siège municipal, après Carolina Tohá (2012-2016).

Mme Hassler, qui célébrait sa victoire peu après 1 heure du matin lundi, a déclaré : “Nous espérons que ce qui se passe aujourd’hui à Santiago est le prélude à ce qui se prépare dans notre pays également, où plus jamais la droite ne gouvernera contre nos concitoyens.”

“Aujourd’hui, nous avons une opportunité historique, dans ce moment si pertinent, nous aurons une nouvelle Constitution et nous aurons aussi une transformation depuis les quartiers de la commune de Santiago pour conquérir notre dignité et un vivre bien dans ce moment historique de transformations.”

“Nous allons avec beaucoup de force et de conviction construire dès demain une municipalité pour le peuple, une mairie constitutive pour le peuple. Nous allons avec force.

Daniel Jadue, qui devrait diriger la candidature communiste aux élections présidentielles (et qui a remporté la commune de Recoleta), a pour sa part lié le triomphe symbolique au programme présidentiel du PC, célébrant que “c’est en effet une avancée significative, la conquête de la capitale de la région métropolitaine n’est pas un acte mineur.

“Mais nous le devons aussi à un programme de gouvernement du parti qui se développe depuis longtemps dans de nombreuses municipalités et se consolide comme une manière de comprendre la politique”. Concernant la victoire de Hassler, il a ajouté que “cela représente peut-être la plus formidable défaite pour le gouvernement”.

Dans ses premières déclarations, la maire nouvellement élue a déclaré : “À Santiago, nous sommes partis à la conquête de la municipalité pour nos communautés. C’est le prélude à ce qui se prépare dans notre pays : la droite ne gouvernera plus jamais contre nos concitoyens, qui ont souffert de la faim, de la misère et de l’abandon sous cette administration”.

 

Sur son site web, Mme Hassler se décrit comme “une habitante du quartier de Parque Forestal et une économiste à l’université du Chili”. J’étais leader étudiante lors des mobilisations pour le droit à l’éducation publique gratuite. J’ai 30 ans et, depuis quatre ans, j’ai l’honneur et la responsabilité d’être conseillère municipale à Santiago”.

Source: Telesur

Traduction: France Amérique Latine 33