L’ALBA-TCP au secours de Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Saint-Vincent-et-les-Grenadines Saint-Vincent-et-les-Grenadines | April 18, 2021

Les nations qui composent l’Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique – Traité de commerce entre les peuples (ALBA-TCP) continuent de développer des actions d’aide à Saint-Vincent-et-les-Grenadines après l’éruption du volcan La Soufrière, qui a laissé des dégâts matériels tels que des logements et des installations d’approvisionnement en eau.

Le Venezuela est l’un des pays qui a envoyé un navire avec près de 20 tonnes d’aide humanitaire, en plus de 15 spécialistes de la Task Force Humanitaire Simon Bolivar pour soutenir les actions de recherche, l’assistance technique et les soins pré-hospitaliers.

En outre, le Premier ministre de Sainte-Lucie, Allan Chastanet, était présent lors du chargement des fournitures médicales et a remercié l’ALBA-TCP pour son aide au pays des Caraïbes.

Des spécialistes vénézuéliens ont également apporté une aide humanitaire à la reconstruction des zones agricoles de la nation touchées par le volcan, en compagnie du ministre de l’agriculture de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Saboto Caesarm, où ils ont évalué l’impact des cendres sur les animaux et les cultures.

Bien que le volcan de la Soufrière soit relativement calme, le Centre de recherche sismique de l’Université des Antilles a déclaré que les éruptions qui se sont produites la semaine dernière pourraient bientôt réapparaître à Saint-Vincent-et-les-Grenadines, ainsi que dans les îles voisines des Caraïbes.

La dernière éruption du volcan le 16 avril, qui s’est produite après environ 40 heures de tranquillité relative dans le cône, a provoqué une colonne d’éruption d’une hauteur estimée à 8 000 mètres, ainsi qu’un nuage de cendres qui se déplace vers l’ouest de la nation des Caraïbes.

Récemment, le coordinateur des Nations unies pour la Barbade et les Caraïbes orientales, Didier Trebucq, a averti que l’éruption de la Soufrière ouvrait la possibilité d’une crise humanitaire dans ce territoire des Caraïbes et dans les îles voisines.

“Cette crise pourrait durer plus de six mois”, a déclaré M. Trebucq lors d’une conférence de presse virtuelle sur l’éruption du volcan, qui est actif depuis le 9 avril 2021.

Source: Telesur – Traduction: Romain Migus