Le gouvernement cubain rejette les nouvelles sanctions de Washington

La Havane, 22 décembre (RHC) Le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodríguez, a dénoncé ce lundi l’application de nouvelles mesures par le gouvernement des États-Unis contre Cuba.

Sur Twitter, le chef de la diplomatie cubaine a rejeté l’inclusion de trois nouvelles entités cubaines dans la liste du Bureau du Contrôle des Actifs étrangers.

Bruno Rodríguez a averti que Cuba sortira gagnant quel que soit le nombre d’entités cubaines figurant sur les listes établies par les États-Unis.

«Chaque action de la politique étrangère nord-américaine renforce l’isolement et le discrédit international auquel l’administration Trump et son équipe l’ont conduite», a tweeté le chef de la diplomatie cubaine.

Les États-Unis ont en effet inclus sur leur liste noire trois entités cubaines sous prétexte d’être rattachées aux Forces armées révolutionnaires cubaines. Il s’agit du Groupe d’administration des entreprises et les filiales Financiera Cimex S.A. et Kave Coffee S.A.

Même dans le contexte difficile du Covid-19, Washington a multiplié les mesures anti-cubaines, c’est pourquoi il s’agit d’un acte de guerre économique, a déclaré le chef de la diplomatie cubaine au début de ce mois lors de la présentation du rapport sur les effets du blocus sur Cuba.

Selon des sources officielles, les pertes causées à Cuba par le blocus dans le domaine de la santé atteignent 160 millions 260 mille 880 dollars, rien que dans la période d’avril 2019 à mars 2020.

Source : ACN