La journée de possession de Luis Arce commence par des cérémonies ancestrales

Un groupe d'”amautas” ou de sages spirituels aymaras indigènes a préparé un autel avec des offrandes pour la “Pachamama”. | Photo : @LuchoXBolivia

Publié le 8 novembre 2020

Des dizaines de représentants d’organisations sociales sont présents pour effectuer des cérémonies ancestrales avant les actes protocolaires.

La journée d’inauguration du président bolivien Luis Arce a débuté ce dimanche par un rituel traditionnel de gratitude envers la “Pachamama” ou Terre Mère, pour demander également à cette divinité andine de donner de la force au nouveau dirigeant.

Des dizaines de représentants d’organisations sociales sont présents pour effectuer les cérémonies ancestrales qui précèdent les cérémonies. 

Un groupe d'”amautas” ou de sages spirituels indigènes aymaras a préparé un autel avec des offrandes pour la “Pachamama” sur la place Murillo à La Paz, où se trouvent le palais du gouvernement et le siège du parlement bolivien.

Le rite andin consiste à demander la permission de la terre pour ouvrir une bonne voie à l’administration présidentielle. Il sera effectué par le Conseil national des amautas (enseignants), en présence de représentants des organisations sociales et de la population en général.

La k’oa est exécutée sur un brasero en feu dans lequel sont incinérées des représentations colorées d’objets symboliquement liés à l’objet de la cérémonie et de fœtus de lama – réels et disséqués, dans certains cas -.

“C’est un acte qui est réalisé de manière unique en Bolivie car il fusionne les actes protocolaires avec nos us et coutumes et nos connaissances ancestrales”, explique Freddy Bobaryn, l’un des liens du Mouvement pour le Socialisme (MAS).

Différents secteurs liés au MAS, notamment les mineurs, les indigènes, les paysans et d’autres syndicats, sont arrivés à La Paz de différentes provinces et régions ces derniers jours pour assister à l’inauguration d’Arce.

Ces organisations attendent sur le périmètre de la place Murillo pour participer à un défilé prévu après la cérémonie d’inauguration.

Arce a remporté les élections générales du 18 octobre en Bolivie avec 55,1 % des voix à la tête du MAS.

Source : Telesur

Traduction : FAL 33

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*