Nicolas Maduro dénonce un attentat contre la principale raffinerie du Venezuela

Venezuela Venezuela | October 28, 2020

Le président vénézuélien Nicolás Maduro Moros a annoncé que la raffinerie d’Amuay, située dans l’État vénézuélien de Falcón, a été la cible d’une attaque armée.

Lors d’une conférence de presse offerte mercredi aux médias nationaux et internationaux, le chef de l’État a informé que l’événement avait lieu mardi 27 octobre à 14h30, heure locale.

Il a également déclaré qu’une “arme puissante” avait été utilisée lors de l’attaque et que l’on travaillait à son identification. Le président a indiqué que l’attaque avait fait s’écrouler une tour de raffinerie, plus épaisse qu’un tank.

Le président vénézuélien a ajouté que dans les prochaines heures, le ministre de la communication tiendra une conférence de presse avec tous les détails de cette attaque, qu’il a qualifiée de terroriste.

Le chef de l’État a rappelé que “récemment, il y a deux jours, deux étrangers qui se trouvaient au Venezuela avec le projet d’assassiner un leader de la révolution bolivarienne ont été capturés”.

“Le Venezuela a été confronté à une conspiration permanente de groupes politiques qui veulent générer la violence. Ils ont l’argent et les armes pour le faire … c’est une conspiration permanente, soutenue, promue et financée par le gouvernement des États-Unis et avec la complicité de plusieurs gouvernements en Europe”, a déclaré le président.

“Pour les États-Unis et certains pays d’Europe, il existe un bon terrorisme et un mauvais terrorisme. Bon quand il est contre le Venezuela, et mauvais quand il est contre d’autres pays. Pour le Venezuela, tout terrorisme est mauvais, tout terrorisme doit être condamné et persécuté”, a-t-il ajouté.

Source : Telesur – Traduction : Romain Migus

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*