Les États-Unis mentent sur la saisie de pétroliers iraniens

Leurs déclarations arrivent un jour après que l’ambassadeur d’Iran à Caracas, Hojat Soltani, ait déclaré que les quatre navires n’ont aucun lien avec Téhéran. | Photo : Press Tv

“Les États-Unis ont menti quant à la saisie de quatre cargaisons de pétrole en provenance d’Iran dans les eaux internationales. Ni les pétroliers ni leurs pavillons n’étaient iraniens”, a déclaré M. Rohani.

Le président iranien Hassan Rohani a dénoncé samedi que le gouvernement américain avait menti sur la saisie dans les eaux internationales de quatre pétroliers vraisemblablement destinés au Venezuela.

“C’était un mensonge pour couvrir l’humiliation au Conseil de sécurité des Nations unies (à cause de l’embargo sur les armes imposé à l’Iran)”, a déclaré le président, en évoquant la défaite subie par Washington dans sa tentative de prolonger l’embargo sur les armes imposé par les Nations unies à Téhéran.

“Ayant subi la défaite politique, les Américains ont prétendu avoir saisi quatre navires iraniens dans les eaux internationales.

“Cependant, il s’est avéré plus tard que les pétroliers n’étaient ni iraniens ni sous pavillon iranien. Ce n’était que des fausses nouvelles”, a souligné M. Rohani lors d’une réunion du siège national pour le traitement et la lutte contre les coronavirus à Téhéran.

“La République islamique d’Iran, avec sa puissance dans la région et en coopérant avec ses amis avec lesquels elle partage des objectifs communs, a obtenu de grands succès jusqu’à présent”, a-t-il déclaré.

“Hier a été une grande victoire politique pour l’Iran et une défaite honteuse pour les États-Unis. Nous espérons que les pays de la région tireront une leçon et se tiendront à l’écart des pays usurpateurs.

Selon un rapport du ministère américain de la justice, quatre navires transportant du carburant de l’Iran vers le Venezuela auraient été saisis vendredi “avec l’aide de partenaires étrangers”.

Source : teleSUR

Traduction : FAL 33