Capture de personnes impliquées dans la mort de leaders sociaux en Colombie

Quelque 37 leaders sociaux ont été tués en Colombie en 2020, selon le Haut conseiller pour les droits de l’homme en Colombie.

Le ministère public colombien a déclaré mercredi que six personnes soupçonnées d’être impliquées dans l’assassinat de dirigeants sociaux dans le département du Chocó ont été capturées.

Selon des sources locales, les autorités ont arrêté le conseiller Ever García Santos, de la ville de Riosucio, parmi les personnes impliquées. Les détenus sont liés à la bande criminelle du clan du Golfe, a déclaré l’organisation.

“Selon les éléments de preuve, cette personne est connue sous le pseudonyme de Mario et serait chargée de collecter l’argent de l’extorsion auprès des commerçants et des entrepreneurs et d’alerter l’organisation criminelle sur les mouvements de la force publique”, selon les informations du bureau du procureur général.

Il souligne que pour “avoir servi d’aide” au clan du Golfe, le sujet recevait 690 dollars par mois.

De même, les actions contre le Clan du Golfe s’inscrivent dans le cadre des enquêtes relatives à l’assassinat du leader indigène et défenseur des droits de l’homme Aquileo Mecheche, qui s’est produit en mars 2019, à Riosucio.

La directrice de l’unité spéciale d’enquête (SIU) du bureau du procureur général, Luisa Obando Guerrero, a déclaré que les personnes capturées font partie du front dit “Pablo José Montalvo Cuítiva” du Clan du Golfe.

Elle a expliqué que cinq d’entre eux formaient la ligne financière et que l’un d’entre eux servait de lien politique pour l’organisation.

Source teleSUR

Traduction FAL 33

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*