Nouvel assassinat d’un leader indigène en Colombie

Salazar avaient dénoncé des menaces portées à son encontre I Foto: @Indepaz

Rodrigo Salazar était un leader de la communauté indigène Awa, connu pour son travail communautaire.

Les organisations sociales colombiennes ont dénoncé l’assassinat, ce jeudi, du leader indigène et gouverneur suppléant de la réserve Piguambi Palangala, Rodrigo Salazar.

Selon les informations de l’Organisation Nationale Indigène de Colombie (ONIC), le crime a eu lieu dans le département de Nariño, dans le village de Llorente, de la municipalité de Tumaco, en Colombie.

La nouvelle a été annoncé quelques minutes après pendant une audience plublique « à laquelle ont participé des communautés du Pacifique et le Ministère public », dans laquelle a été abordée la situation sociale et la situation de l’ordre publique dans la région.

Rodrigo Salazar était un leader de la communauté indigène Awa, connu pour son travail communautaire et son implication dans la défense des droits humains, ancien conseiller de la garde indigène dans la zone du Pacifique.

Selon les déclarations du gouverneur de la réserve de Piguambí Palangala Jaime Cortez Pai, Salazar avait dénoncé antérieurement des menaces à son encontre, alors que l’une de ses soeurs avait été assassinée quelques années auparavant.

Les données de l’Institut colombien d’Études pour le Développement et la Paix (INDEPAZ) déclarent que pendant le premier semestre de 2020, 157 leaders sociaux et défenseurs des droits humains ont été assassinés, dont 51 dans le département du Cauca, principalement touché.

De son côté, un communiqué du Gouvernement colombien assure que du 1er Janvier au 30 Juin passé, ont été vérifié 37 homicides de leaders sociaux et défenseurs des droits humains, alors que 49 autres assassinants doivent être éclaircis.

À cet égard, la ONIC a dénoncé le silence du président colombien, Iván Duque, sur les assassinats systématiques de cette communauté, une situation qui s’est empirée depuis la quarantaine décrétée pour stopper la pandémie du coronavirus.

Source : TeleSur
Traduction : Fal33