LE HONDURAS EN TÊTE DE LA MORTALITÉ DUE AU COVID-19 EN AMÉRIQUE CENTRALE

Le Honduras a le taux de mortalité le plus élevé et le nombre de tests effectués pour détecter le virus le plus faible, selon une analyse comparative réalisée par l’équipe d’El Perro Amarillo, sur la base des résultats obtenus par les pays d’Amérique centrale face à la pandémie COVID-19 (à l’exception du Nicaragua en raison du manque de données).

Le Salvador, où un confinement strict a également été ordonné, est le pays où le nombre de tests effectués est le plus élevé (8 fois plus que le Honduras), le Panama est en deuxième position et est le pays d’Amérique centrale où le plus grand nombre de cas sont détectés et où le nombre de victimes de COVID-19 est le plus élevé, et le Costa Rica, avec 17 000 tests effectués, plus de 800 personnes infectées et 7 décès, est le pays où le taux de mortalité est le plus faible de toute l’Amérique latine.

Le Costa Rica n’a pas mis en place de mesures d’endiguement, mais a plutôt recommandé une distanciation sociale et a placé des centres de soins et de dépistage à des points stratégiques. Si un citoyen Tico (du Costa Rica) est testé positif, il continuera son traitement à domicile, où il recevra des visites médicales tous les deux jours, évitant ainsi la saturation du système de santé et la propagation du virus dans les hôpitaux. A l’opposé, le Honduras est en tête en termes de décès, malgré l’enfermement forcé par le régime et la dépense de plus de 3 milliards de lempiras (selon le dernier rapport du ministère des finances), ce qui confirme le grave niveau de corruption rapporté par nos médias.