Le gouvernement et l’opposition du Vénézuela arrivent à des accords par le dialogue.

Les délégations de la Table de Dialogue ont affirmé qu’elles sont en bonne voie
pour aplanir les difficultés.

Le dialogue entre le gouvernement et l’opposition se centre actuellement sur
l’établissement de conditions pour définir la nouvelle directive du Conseil
National Electoral.

Le président du Vénézuela, Nicolas Maduro, a participé lundi à une rencontre
de travail avec les délégations gouvernementales et d’opposition qui
participent à la Table de Dialogue Nationale. La réunion qui s’est tenue au
palais de Miraflores (le siège du gouvernement) a avancé sur trois points en
matière économique et politique.

A la fin de la rencontre, le dirigeant de l’opposition Claudio Fermin a affirmé
que pendant deux mois de négociation, il y a eu d’importantes avancées et
que « nous, les vénézueliens, apercevons une voie pour commencer à désigner
un nouveau Conseil National Electoral « face aux élections parlementaires de
2020.

De même, Fermin a indiqué qu’ont été constitués des groupes
complémentaires pour discuter des mesures économiques d’urgence et des
affaires des partis politiques. Parmi les points de politique économique , il a
spécifié que le mandataire, Nicolas Maduro, a accepté de faciliter l’échange de
pétrole contre aliments et médicaments. Il a ajouté qu’avaient été proposée la
libération d’autres politiques emprisonnés ce qui a été également accepté par
le gouvernement bolivarien.

Source : www.telesurtv.net