Rodrigo Chaves élu président du Costa Rica

Le candidat du parti progrès social démocratique, Rodrigo Chaves, a été élu président du Costa Rica après avoir affronté dimanche au second tour le libéral José-Maria Figueres.

Selon les résultats du tribunal suprême électoral (TSE), sur 95,93 % des bulletins dépouillés, Chaves obtient 999 382 voix (52,86 %) et Figueres obtient 891 403 voix (47,14 %).

La participation a été de 57,33 % et l’abstention de 42,86 %. Il y a eu 1 890 785 bulletins valides et 50 014 nuls et blancs , ce qui fait 1 940 799 suffrages exprimés.

À l’annonce des résultats, Chaves a fait l’éloge du candidat Figueres pour avoir reconnu ces résultats et l’a invité à travailler ensemble dans le nouveau Gouvernement : « Je suis reconnaissant à José Maria Figueres et à toutes les personnes qui ont voté pour lui et je lui demande de travailler ensemble pour rendre possible le miracle costaricien, le meilleur est à venir . »

« Nous faisons partie des meilleures démocraties du monde (…) Je comprends que ce mandat est destiné à honorer mon autorité avec transparence, efficacité et austérité mais aussi avec solidarité avec les personnes les plus vulnérables de notre Patrie, » a déclaré le président élu.

Chaves a affirmé que dès à présent commence le travail destiné à respecter son plan de gouvernement et à combattre les problèmes dont soufre le pays: « Je prends l’engagement de mettre en place un Gouvernement démocratique, avec un dialogue respectueux de la Constitution , de la loi et des valeurs costariciennes. »

« Nous avons accompli notre tâche de façon exemplaire, maintenant nous devons accomplir la nôtre il ne faut pas faire défaut au Costa Rica (…) Je reçois cette décision du peuple costaricien avec humilité, ce résultat n’est pas une médaille mais une énorme responsabilité pleine de défis et de difficultés que nous devons résoudre, nous tous. »

Figueres a reconnu sa défaite et remercié le TSE pour son travail : « Je continue à penser que le Costa Rica vit une crise profonde et que notre pays est en état d’urgence, nous avons toute possibilité de sauver le Costa Rica et d’avancer, » a-t-il déclaré.

Le président sortant Carlos Alvarado, a félicité Chaves pour sa victoire et déclaré qu’il était prêt à faire avancer les démarches de transition avec le nouveau Gouvernement.

« J’ai appelé le président élu, Rodrigo Chaves, pour le féliciter, effectuer une transition dans l’ordre et lui présenter mes meilleurs vœux dans les taches qu’il affrontera en tant que 49 ème président du Costa Rica. Félicitations, le Costa Rica, pour une nouvelle journée démocratique ! »

Zamora s’est félicité du fait que les citoyens aient participé à la fête démocratique ainsi que les fonctionnaires du TSE : « Ce soir, nous méritons le respect et la fraternité, respect du tribunal et de ce que la majorité a décidé et esprit fraternel et compréhension que l’autre bien, qu’il pense différemment, veut le meilleur pour le pays, » a-t-il ajouté.

« À partir du 5 avril débutera le dépouillement définitif à la charge des magistrats du tribunal en présence des procureur des partis. Quand nous émettrons la déclaration officielle de résultat, ce processus électoral sera terminé, » a déclaré la présidente du TSE.

« Aujourd’hui, nous avons élu le nouveau président de la république. Nous l’avons fait dans la paix, la liberté et en suivant les règles électorales fixées. Nous avons un pays dans lequel les citoyens peuvent s’organiser un parti politique, » a noté la présidente du TSE. Enfin, Eugenia Zamora a demandé aux Costariciens de reconnaître les résultats et de continuer à construire le développement du pays : « le gouvernement sera assumé par celui que la majorité a élu, c’est notre responsabilité, nous l’avons assumeé. »

Source : https://www.les2rives.info/rodrigo_chaves_elu_president_du_costa_rica_2022