L’ambassade confirme l’enlèvement d’un médecin cubain en Haïti.

Des centaines de personnes sont sorties dans la rue pour manifester contre la séquestration de la docteure cubaine.

L’ambassade de Cuba en Haïti a confirmé mercredi que les autorités cubaines sont en contact avec les proches du médecin cubain enlevé en Haïti dans le but de lui apporter le soutien nécessaire et d’obtenir sa libération.

Selon un message publié sur le réseau social Twitter par le siège diplomatique, ce travail de soutien a également été apporté à deux médecins cubains qui ont été enlevés fin 2021 puis libérés en 2022 à Port-au-Prince, en pleine vague de violence à laquelle le pays est confronté.

Le Dr Daymara Helen Pérez Alabedra vit en Haïti depuis 2020 et a été enlevée le 13 janvier à Martissant, une ville qui relie la capitale aux départements du sud et qui est sous la domination de bandes armées depuis juin.

Mme Perez se rendait à l’hôpital Notre Dame de Petit Goave, à environ 58 kilomètres au sud-ouest de Port-au-Prince, lorsqu’elle a été interceptée par des hommes armés. Le directeur médical de l’hôpital, Fred Jasmin, a déclaré que les ravisseurs avaient demandé une rançon.

 

À Petit Goave, des centaines de personnes ont manifesté mercredi pour demander la libération du médecin, érigeant des barricades de pneus enflammés et fermant la route nationale 2 menant à la région sud d’Haïti.

 

Les manifestants ont prévenu que si le médecin, qui, selon l’ambassade de Cuba, se trouvait dans le pays voisin pour des raisons personnelles, n’était pas libéré, ils intensifieraient leur manifestation.

 

Haïti a connu une augmentation de la crise politique, économique et sociale après l’assassinat de Jovenel Moïse en juillet 2021. Des gangs armés ont pris le contrôle de plusieurs régions du pays et les enlèvements ont également explosé ces derniers mois.

 

Malgré les promesses des autorités de combattre l’état d’insécurité et de rétablir le contrôle et la paix, environ 1 005 enlèvements ont eu lieu en 2021, selon le Centre d’analyse et de recherche sur les droits de l’homme.