Daniel Ortega remporte les élections au Nicaragua.

Pour rappel, le gouvernement de Daniel Ortega a depuis 2007 réduit le taux de pauvreté de 48% à 24%. L’extrême pauvreté est passée de 17 % à 7 %. Le Nicaragua est le 5e au monde en matière d’égalité de genre, la couverture électrique est de 98 %. La production d’aliments au Nicaragua est de 92% d’autosuffisance alimentaire. Le gouvernement sandiniste a réduit de 70% et de 60% la mortalité maternelle et infantile. Entres autres succès de la gestion de Daniel Ortega. Sa réélection n’est une surprise que pour ceux qui croit en la fable putschiste du Département d’État. (Note des 2 Rives)

La présidente du Conseil suprême électoral (CSE) du Nicaragua, Brenda Rocha, a annoncé les premiers résultats officiels des élections générales de dimanche, qui donnent une large avance au président sortant Daniel Ortega.

La fonctionnaire, lors d’une conférence de presse, a remercié le peuple nicaraguayen qui, a-t-elle dit, “a été le protagoniste de cette célébration civique historique pour notre pays”.

Rocha a ensuite détaillé le premier bulletin qui comprend les votes comptés jusqu’à présent. Les informations comprenaient le vote pour les présidentielles par départemental (provinces).

Avec 49,25 % des votes dépouillés, le président Daniel Ortega, qui se présente à sa réélection, a jusqu’à présent obtenu 74,99 % des voix.

En deuxième position se trouve le candidat présidentiel du Parti libéral constitutionnaliste (PLC), Wálter Espinoza, avec 14,40 % des voix.

Le président du CSE a souligné que 65,34 % des 4 478 334 Nicaraguayens âgés de plus de 16 ans inscrits sur les listes électorales ont participé aux élections.

Rocha a annoncé que le deuxième bulletin officiel des résultats provisoires sera publié ce lundi après-midi.

Outre un nouveau président pour le mandat 2022-2027, les Nicaraguayens se sont rendus aux urnes dimanche pour élire 92 députés à l’Assemblée nationale et 20 au Parlement centraméricain (Parlacen).

Source: Telesur – Traduction: Romain Migus