Venezuela : Le Gouvernement suspend le dialogue après l’extradition d’Alex Saab

Drapeau du Venezuela

Le chef de la délégation du Gouvernement du Venezuela à la table de dialogue avec l’opposition qui se déroule au Mexique, Jorge Rodríguez, a annoncé samedi la suspension du processus après que l’enlèvement du diplomate Alex Saab, qui a été extradé aux Etats-Unis, ait été confirmé.

 

« En vertu de cette très grave action, notre délégation suspend sa participation à la table de négociations et de dialogue. En conséquence, nous n’assisterons pas à la ronde qui devait débuter le 17 octobre pour exprimer notre profonde protestation face à la brutale agression contre la personne et l’investiture de notre délégué Alex Saab, » a déclaré Rodríguez.

 

Celui qui est aussi président de l’Assemblée Nationale a affirmé que les autorités ne cesseront pas d’agir jusqu’à ce que Saab soit libéré : « Le Venezuela défendra par tous les moyens légaux et diplomatiques notre délégué Alex Saab et amènera cette affaire devant toutes les instances multilatérales des droits de l’homme. »

 

« La vie de Saab est dans danger dans les mains d’un système judiciaire manipulé pour agresser le Venezuela et axige du Gouvernement étasunien la libération de notre délégué (…) Cela constitue un acte d’agression du Venezuela de la part des Etats-Unis étant donné que Saab a été inclus comme membre de plein droit dans le processus de dialogue et de négociation qui se déroule au Mexique, » a déclaré Rodríguez.

 

Il a accusé les secteurs d’extrême-droite, Iván Duque et Washington de torpiller le processus de dialogue : « Ils persistent dans leur action provocatrice et préjudiciable à la table de dialogue et de négociation. »

 

Les droits de l’homme d’Alex Saab ont été violés par le Gouvernement du Cap Vert et le système judiciaire de ce pays. Il a subi des tortures et on a refusé à sa famille de connaître son état de santé, » a précisé Rodríguez.

 

Il a rappelé que les autorités du Cap Vert n’ont pas appliqué la procédure correcte à Saab et n’ont pas respecté la sentence du Tribunal de la Communauté Économique des Etats d’Afrique Occidentale qui ordonne la libération immédiate du diplomate vénézuélien.

 

« Elles ont aussi ignoré l’instruction donnée le 8 juin 2021 par le Comité des Droits de l’Homme des Nations Unies concernant la suspension de l’extradition de Saab aux Etats-Unis, ce qui montre la complicité des autorités cap-verdiennes avec la politique d’agression du Venezuela du Gouvernement étasunien, » a conclu Rodríguez.

 

Traduction Françoise Lopez pour Bolivar Infos

 

Source en espagnol :

https://www.telesurtv.net/news/venezuela-suspende-participacion-mesa-dialogo-secuestro-alex-saab-20211016-0014.html

URL de cet article :

http://bolivarinfos.over-blog.com/2021/10/venezuela-le-gouvernement-suspend-le-dialogue-apres-l-extradition-d-alex-saab.html