L’expérience communautaire de Lídice fait le tour du monde

Jesús Reyes et Víctor Hugo Rivera ont réalisé le documentaire. Sputnik

Veronica Abreu, 29 mars 2021

La dynamique quotidienne d’une commune est visualisée dans le monde grâce à Tiempos de Lucha, acciones de una comuna, un film documentaire qui, malgré la pandémie, fait la tournée de plusieurs festivals de cinéma dans le monde.

Réalisée par Jesús Reyes et Víctor Hugo Rivera, l’œuvre audiovisuelle a été sélectionnée pour participer aux Rencontres du Cinéma Latino-américain, qui se sont tenues dans la ville de Bordeaux, en France, et qui ont permis au monde entier de connaître l’expérience de la Commune Socialiste des Altos de Lídice à travers une projection virtuelle.

« La rencontre essaie de montrer le cinéma latino-américain, mais un cinéma qui raconte les luttes de chacun des pays d’Amérique latine, et aussi de discuter avec des journalistes et des analystes politiques de la situation économique et sociale de ces pays. Je sais que le Venezuela a fait l’objet de nombreuses discussions et réflexions lors de ces réunions en raison de tout ce qui se passe dans notre pays », a déclaré M. Reyes.

La Corée du Sud, le Sénégal, la Tunisie, Paris, la Catalogne et le Chili ont témoigné de la réalité populaire qui est vécue dans ce quartier, et que Reyes et Rivera ont enregistrée après une année de tournage qui a commencé comme un reportage sur la plantation et qui s’est ensuite transformé en film, après que les cinéastes aient trouvé une série de dynamiques qui sont promues comme un micro-gouvernement exercé de la commune pour la commune.

Après cette projection, le film se rendra en avril prochain au Brésil et poursuivra son voyage à travers Madrid, le Vietnam, l’Algérie, le Japon, l’Autriche, la Belgique et les États-Unis, montrant une facette du Venezuela que beaucoup ne connaissent pas. Les réalisateurs, tous deux originaires des quartiers populaires de Caracas, ont décidé de changer la façon dont le quartier est généralement considéré dans les documentaires. Cette fois, au lieu de montrer ses défauts, ils se sont concentrés sur ses vertus et le potentiel qui en fait un exemple à suivre pour le monde entier.

« Nous travaillons avec l’esthétique de la dignité, de donner une image des gens digne, de ne pas surexploiter la pauvreté ou les espaces. L’approche du cinéma direct nous a donné l’avantage de ne pas intervenir dans l’espace des gens, il n’y a pas de poses dans le documentaire, les portraits sont pris sans que les gens s’en rendent compte, cela lui donne une valeur de véracité », a-t-il déclaré.

Tiempos de lucha, acciones de una comuna pénètre au cœur du quartier pour montrer comment sept conseils communautaires ont mis en place des stratégies pour conquérir le bien-être social de tous ses membres ; où la force active des femmes a été vitale pour dynamiser les processus de participation et d’organisation, et où la santé, les loisirs et l’utilisation des services sont un point de rencontre et de débat pour la prise de décision.

Experiencia comunal de Lídice recorre el mundo

Traduction: FAL 33