Cuba développe ses propres vaccins contre la Covid 19

Cuba Cuba | January 05, 2021

Le président cubain Miguel Díaz-Canel, s’est rendu ce mardi au CIGB, le Centre d’Ingénierie Génétique et de Biotechnologie de La Havane pour s’informer des progrès réalisés par deux des candidats vaccins du pays contre le Covid-19.

Nous avons été hier soir à l’Institut Finlay et aujourd’hui nous sommes venus ici, surtout pour vous dire merci et vous exprimer en tout premier notre admiration et notre respect pour ce que vous faites et pour votre apport à la société. Cette année a été très compliquée et pour tout ce que vous avez représenté au milieu de cette bataille, nous voulions vous témoigner en plus de notre admiration et de notre respect, de notre gratitude sincère pour ce que vous avez fait et du bonheur qu’on ressent de compter parmi ses compatriotes sur des personnes comme vous, notamment sur les jeunes qui travaillent sur ces projets, des jeunes qui ont tant de talent.

Et il ne s’agit pas seulement du talent. On trouve du talent dans bien d’autres endroits du monde. Il peut y avoir ailleurs du talent et des capacités. Mais vous avez en plus d’autres qualités humaines dont l’engagement, la disposition, le dévouement et le sens de la responsabilité. Vous avez assumé la responsabilité de sauver un pays, de sauver l’humanité et une contribution importante à cela est l’obtention de vaccins».

Miguel Díaz-Canel s’est également intéressé aux activités et aux projets de cette prestigieuse institution pour lutter contre la pandémie.

Les spécialistes ont fait le point sur les essais cliniques des candidats Mambisa et Abdala, approuvés début décembre par le Centre de contrôle des médicaments, équipements et dispositifs médicaux de Cuba.

Le directeur de la CIGB, Eulogio Pimentel, a expliqué en détails les progrès des deux projets développés par l’institution.

Il a rappelé qu’il y aujourd’hui au monde 286 projets en cours pour la recherche d’un vaccin contre le nouveau coronavirus. 66 d’entre eux sont actuellement en phase d’essais cliniques chez des volontaires sains dont les quatre candidats vaccins cubains.

«Sur ces 66 candidats en phase d’essais cliniques, seuls 18 explorent la technologie de vaccins de sous-unité protéique, la stratégie en termes de plateforme technologique à laquelle Cuba a recours dans ses 4 candidats.

Et sur les 18 essais cliniques en cours aujourd’hui sur la base de  sous-unité  protéique, 4 sont cubains. Franchement, quand on voit ces chiffres on ne peut qu’avoir une forte impression quand on pense que sur la grande quantité de projets qu’il y a dans le monde, sur les grandes sociétés transnationales consacrées à ceci, 4 sont cubains.

Autrement dit, sur cinq essais cliniques sur la base de sous-unités protéiques, un est cubain.

Cette expression numérique n’a pas besoin de beaucoup de commentaires».

Les deux projets visent à évaluer, avant tout, la sécurité des candidats vaccins chez les personnes en bonne santé âgées de 18 à 54 ans.

Lundi, le président cubain avait salué le travail des scientifiques qui travaillent sur les candidats Soberana 01 et 02 lors de sa troisième visite à l’Institut Finlay des vaccins.

Le chef de l’Etat a souligné que leurs réalisations sont la preuve des capacités créées dans le pays et de l’engagement de ses scientifiques pour la santé de la population.

Source : Radio Havana Cuba