Plus de 3 500 personnes exigent que l’Union européenne respecte les résultats des élections au Venezuela

Le 1er décembre, plusieurs membres du Réseau européen de solidarité avec le Venezuela, ainsi que des organisations fondatrices du réseau, ont remis au Service européen d’action extérieure (SEAE) la pétition : “L’Union européenne doit respecter le résultat des élections législatives au Venezuela”. La pétition a été signée par des personnalités de renommée internationale telles que Adolfo Pérez Esquivel (prix Nobel de la paix), Rafael Correa (ancien président de l’Équateur), Roger Waters (cofondateur du groupe Pink Floyd), Sandra Pereira (députée européenne du parti communiste portugais et vice-présidente d’Eurolat), Jean Luc Mélenchon (député et candidat à la présidence française), Ignacio Ramonet (journaliste et écrivain), Alfred De Zayas (ancien rapporteur spécial du Conseil des droits de l’homme des Nations unies), Gleisi Hoffman (députée et présidente du Parti des travailleurs brésiliens), ainsi que la participation de plus de 3 500 signataires de 30 pays. Plusieurs organisations politiques et mouvements sociaux d’Europe et d’Amérique latine se sont également joints à cet appel.

Les signataires ont exigé que l’Union européenne cesse de soutenir le secteur le plus radical de l’opposition vénézuélienne, et qu’elle respecte la volonté démocratique du peuple vénézuélien de mettre fin à la spirale de violence politique initiée par l’autoproclamation illégale de Juan Guaidó comme “président intérimaire”. De même, le texte signé par de nombreuses personnalités du monde politique, universitaire et artistique souligne la large participation de candidats de tout l’éventail politique à cette élection (107 partis en lice, 14 400 candidats pour les 277 sièges parlementaires). Cette offre électorale est liée au pluralisme des options électorales de la société vénézuélienne.

“Si l’Union européenne était vraiment déterminée à être un vecteur de paix dans un monde de turbulences, elle ne devrait pas soutenir la voie de la confrontation au Venezuela”, ajoute le texte. Quel que soit le vainqueur de la prochaine élection au Venezuela, l’Union européenne doit adhérer au droit international et respecter la décision que les Vénézuéliens imposeront par les urnes. 

Pour lire le texte de la pétition, cliquez ici

https://www.les2rives.info/petition6d_fra

Pour voir la liste complète des premiers signataires, cliquez ici

https://www.les2rives.info/petition6d_fra

[PÉTITION] L’Union européenne doit respecter le résultat des urnes au Venezuela

Le 6 décembre 2020, comme le stipule leur Constitution, les citoyens vénézuéliens sont appelés aux urnes pour choisir de nouveaux représentants à l’Assemblée nationale.

Outre la diversité pléthorique des propositions politiques (107 partis en lice, 14.400 candidats pour 277 sièges de députés), l’occasion de cette élection représente surtout une sortie possible, démocratique, légale et pacifique à la crise politique et institutionnelle ouverte par l’auto-proclamation, en janvier 2019, de Juan Guaido comme “président intérimaire” du Venezuela.

Au cours de l’année 2020, les discussions entre le gouvernement et une partie de l’opposition résolue à rejoindre le chemin constitutionnel, ont conduit à l’établissement de nouvelles garanties électorales, unanimement acceptées par toutes les tendances politiques impliquées dans ce processus électoral.

Malgré ses appels répétés au dialogue au Venezuela, l’Union européenne a refusé d’accepter ce nouveau consensus démocratique et a finalement décidé de repousser l’invitation de l’État vénézuélien d’envoyer des d’observateurs comme garants du bon déroulement des élections.

Cette contradiction est le fruit des pressions constantes de l’administration des États-Unis, embourbée au Venezuela dans une entreprise pour laquelle la priorité n’est pas le respect de la démocratie ni des processus électoraux, mais bien le “changement de régime”, quel qu’en soit le coût. Cet alignement sur la politique des pires faucons de Washington signe l’abdication d’une politique étrangère indépendante pourtant mise en avant dans de nombreux discours d’intention.

Si l’Union européenne tient véritablement à être ce qu’elle prétend, un vecteur de paix dans un monde en turbulence, elle ne doit pas soutenir la voie de la violence et de la confrontation au Venezuela.

C’est pourquoi nous demandons à l’Union européenne qu’elle respecte le verdict qui sortira des urnes le 6 décembre, et qu’elle soutienne le choix démocratique des vénézuéliens.

Premiers signataires

 

  1. Adolfo Pérez Esquivel, Premio Nobel de la Paz, Argentina 🇦🇷
  1. Rafael Correa, antiguo presidente de Ecuador, Ecuador 🇪🇨
  1. Sandra Pereira, eurodiputada, vicepresidente de Eurolat, Portugal 🇵🇹
  1. Jean-Luc Mélenchon, diputado, responsable La France Insoumise, Francia 🇫🇷
  1. Gleisi Hoffman, diputada, presidente de Partido de los Trabajadores, Brasil 🇧🇷
  1. Ignacio Ramonet, periodista, escritor, Francia 🇫🇷
  1. Alfred de Zayas, ex Relator Especial del Consejo de Derechos Humanos de las Naciones Unidas, Suisse 🇨🇭
  1. Roger Waters, musico, co-fundador de los Pink Floyd, Reino Unido 🇬🇧
  1. Stella Calloni, periodista, Argentina 🇦🇷
  1. Luiz Eduardo Greenhald, miembro de la dirección nacional del PT y abogado de Lula, Brazil 🇧🇷
  1. Heike Hänsel, diputada de Die Linke, Alemania 🇩🇪
  1. Bahman Azad, US Peace Council, Estados Unidos 🇺🇸
  1. Carlos Aznarez, periodista, Argentina 🇦🇷
  1. Frei Betto, teologo, escritor, Brasil 🇧🇷
  1. Piedad Córdoba, defensora de Derechos Humanos, Colombia 🇨🇴
  1. Ginevra Bompiani, escritor, Italia 🇮🇹
  1. Atilio Boron, politologo, Argentina 🇦🇷
  1. Luis Britto, escritor, Venezuela 🇻🇪
  1. Javier Couso, ex eurodiputado, España 🇪🇸
  1. Fernando Buen Abad, académico, Mexico 🇲🇽
  1. Hernando Calvo Ospina, periodista, Colombia 🇨🇴
  1. Pablo Allende, medico, nieto de Salvador Allende, Chile 🇨🇱
  1. Massimo Carlotto, escritor, Italia 🇮🇹
  1. Bernard Cassen, presidente honorario Attac, France 🇫🇷
  1. Katu Arconada, politólogo, España 🇪🇸
  1. Camille Chalmers, economista, Haïti 🇭🇹
  1. Maurizio Acerbo, Secretario nacional de Rifundazione Comunista, Italia 🇮🇹
  1. André Chassaigne, diputado, jefe de bancada del Partido Comunista, France 🇫🇷
  1. Michel Collon, periodista, Belgica 🇧🇪
  1. Geraldina Colotti, periodista, Italia 🇮🇹
  1. Marco Consolo, Rifundazione Comunista, Italia 🇮🇹
  1. Andrea Cotrena, consejera comunal PTB, Belgica 🇧🇪
  1. Sevim Dagdelen, diputado Die Linke, Alemania 🇩🇪
  1. Victor Dedaj, co-administrador LeGrandSoir.info, France 🇫🇷
  1. Diether Dehm, diputado Die Linke, Alemania 🇩🇪
  1. Mireille Fanon-Mendes-France, presidenta de la fundación Frantz Fanon, Francia 🇫🇷
  1. Paolo Ferrero, antiguo ministro de la República, Italia 🇮🇹
  1. Eleonora Florenza, ex eurodiputada, Italia 🇮🇹
  1. Dominico Gallo, constitucionalista, Italia 🇮🇹
  1. Salman El Herfi, embajador de Palestina en Francia 🇵🇸
  1. Rahmatou Keïta, cineasta, periodista, Níger 🇳🇪
  1. Tamara Kunanayakam, diplomatica, Sri Lanka 🇱🇰
  1. Micheline Ladouceur, geógrafa, Canadá 🇨🇦
  1. Florencia Lagos, periodista, Chile 🇨🇱
  1. Irene Leon, sociologa, Ecuador 🇪🇨
  1. Benedicte Liénard, cineasta, Belgica 🇧🇪
  1. Gilberto Lopez, profesor-investigador INAH, Mexico 🇲🇽
  1. Telma Luzzani, periodista, Argentina 🇦🇷
  1. Philip Mc Garry, responsable sindical MRT, Escocia
  1. Lucio Manisco, periodista, Italia 🇮🇹
  1. Fabio Marcelli, director del Instituto de Estudios Juridicos Internacionales, Italia 🇮🇹
  1. Citto Maselli, cineasta, Italia 🇮🇹
  1. Olivier Mateu, secretario general CGT-13, Francia 🇫🇷
  1. Romain Migus, periodista, Francia 🇫🇷
  1. Gianni Mina, periodista, Italia 🇮🇹
  1. Maite Mola, vicepresidenta del Partido de la Izquierda Europea, España 🇪🇸
  1. Juan Carlos Monedero, academico, España 🇪🇸
  1. Zaklin Nastic, diputado Die Linke, Alemania 🇩🇪
  1. Alexander Neu, diputado Die Linke, Alemania 🇩🇪
  1. Angelo D’Orsi, historiador, Italia 🇮🇹
  1. Erika Ortega, periodista, Venezuela 🇻🇪
  1. Jean Ortiz, academico, Francia 🇫🇷
  1. Moni Ovadia, actor, Italia 🇮🇹
  1. Jean Pierre Page, ex responsable international de la CGT, Francia 🇫🇷
  1. Jean François Parent, arquitecto, France 🇫🇷
  1. Paolo Pietrangeli, cineasta, Italia 🇮🇹
  1. Paulo Pimenta, diputado federal, Brasil 🇧🇷
  1. Cédric Quintin, secrétario general CGT-94, Francia 🇫🇷
  1. Víctor Ríos, historiador, universidad Pompeu Fabra de Barcelona, España 🇪🇸
  1. Cristian Rodriguez, responsable Amérique Latine La France Insoumise, France 🇫🇷
  1. Milton Rondó, diplómatico, Brasil 🇧🇷
  1. Maria de Rosario Nunez, diputada federal, Brasil 🇧🇷
  1. Giovanni Russo, ex senador, Italia 🇮🇹
  1. Lydia Samarbakhsh, responsable international PCF, Francia 🇫🇷
  1. Eva-Maria Schreiber, diputado Die Linke, Alemania 🇩🇪
  1. Massimo Severini, cantante, Italia 🇮🇹
  1. Francisco Sierra, academico, presidente ULEPICC, España 🇪🇸
  1. Bruno Sommer, cofondador Elciudadano.com, Chile 🇨🇱
  1. Azzedine Taïbi, alcalde de Stains, France 🇫🇷
  1. Arantxa Tirado, politologa, España 🇪🇸
  1. Vauro, caricaturista, Italia 🇮🇹
  1. Manuel Pineda, eurodiputado PCE, España 🇪🇸
  1. Miguel Viegas, ex eurodiputado, Portugal 🇵🇹
  1. Alexander Ulrich, diputado Die Linke, Alemania 🇩🇪
  1. Maxime Vivas, escritor, Francia 🇫🇷
  1. Kathrin Vogler, diputado Die Linke, Alemania 🇩🇪
  1. Hubert Wulfranc, diputado, PCF, Francia 🇫🇷
  1. Massimo Zuccheti, docente ingeniería nuclear, Italia 🇮🇹
  1. Patrik Kobele, Presidente del Partido Comunista Alemán, DKP, AL