Venezuela: L’extrême-droite cherche à recourir à la violence pour boycotter les élections

Caracas, 20 novembre (RHC)—L’extrême-droite vénézuélienne promeut des actions pour impliquer des secteurs étudiants dans un nouvel scénario de violence contre la paix et la stabilité du pays, a dénoncé le dirigeant socialiste Diosdado Cabello.

Le premier vice-président du PSUV, le Parti Socialiste Uni du Venezuela a révélé dans son programme Con el mazo dando, que le chef de file de l’organisation Volonté Populaire, Freddy Guevara serait le responsable de coordonner des réunions dans le but de recruter les étudiants pour l’exécution de plans violents. 

Cabello a ajouté que le peuple vénézuélien se prépare pour des élections en paix, faisant référence à la consultation du 6 décembre prochain pour rénover l’Assemblée Nationale.

Il a assuré que les grands perdants au prochain processus électoral seront les secteurs partisans de l’abstention, lesquels cherchent à boycotter la convocation aux urnes.

« Le pays a besoin d’une véritable opposition » a souligné le dirigeant socialiste, qui a appelé à récupérer l’organe législatif comme principale scène du débat politique au Venezuela.

Cabello a mis en cause le supposé processus de consultation populaire promu par l’autoproclamé président Juan Guaidó afin d’enlever de la légitimité au processus électoral.

La convocation aux élections législatives du 6 décembre  fait partie des accords issus de la Table de Dialogue National en septembre 2019 entre l’Exécutif et plusieurs partis d’opposition.

Édité par Reynaldo Henquen

Source: Bolivar Info