Cuba est élu au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU

Cuba Cuba | October 14, 2020

Cuba a été élu au Conseil des droits de l’homme des Nations unies, composé de 47 États membres et chargé de la promotion et de la protection des droits de l’homme dans le monde. Malgré les campagnes et les pressions des États-Unis, l’île détient un siège au sein de ce conseil, parmi les huit réservés aux États d’Amérique latine et des Caraïbes.

Cuba a été élu avec 170 voix, soit 88 % des membres de l’ONU, a déclaré le ministre des affaires étrangères Bruno Rodríguez Parrilla dans un message sur Twitter.

« Malgré la campagne de diffamation, les réalisations de Cuba ne peuvent être occultées », a déclaré le ministre des affaires étrangères.

Membre fondateur du Conseil des droits de l’homme, qui a remplacé l’ancienne Commission des droits de l’homme, Cuba est élu pour la cinquième fois membre de ce conseil intergouvernemental.

Dans son rapport sur l’élection, le ministère des Affaires étrangères a noté que « fermement engagé dans la construction d’une société de plus en plus juste, avec le bien-être de l’être humain et la justice sociale, notre pays a obtenu le vote secret, direct et individuel de 170 membres de l’Assemblée générale des Nations unies, en raison du respect et de l’admiration pour l’œuvre humaniste de la Révolution cubaine, principale garantie de la jouissance et de la protection des droits de l’homme sur l’île ».

Le Ministère des affaires étrangères de Cuba a déclaré que cette mesure « honore l’autodétermination et la résistance du peuple cubain face aux graves obstacles et menaces causés par la politique unilatérale d’hostilité et d’agression ainsi que le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis, qui constitue une violation flagrante, massive et systématique des droits de l’homme et le principal obstacle à la réalisation d’objectifs plus élevés dans ce domaine ».

Il s’agit également d’une reconnaissance – a ajouté le ministère des affaires étrangères dans une note – « des progrès significatifs que les Cubains et les Cubaines ont réalisés dans la jouissance de tous leurs droits et du bilan très complet du pays en matière de coopération internationale dans le domaine des droits de l’homme, démontrant par des faits concrets sa volonté sans équivoque d’engager un dialogue respectueux, franc et ouvert ».

« Cuba entre au Conseil des droits de l’homme d’une manière constructive, avec son expérience de pays en développement qui défend le dialogue et la coopération, contrairement aux approches punitives et à la sélectivité, en faveur de la promotion et de la protection de tous les droits de l’homme pour tous », a souligné le ministère.

Source : Cuba Debate – Traduction : Romain Migus

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*