L’armée du Paraguay abat deux fillettes lors d’une opération contre la guérilla

Paraguay Paraguay | September 06, 2020

L’organisation d’avocats argentine, Abogados y Abogadas de Argentina (Gaaa), a dénoncé le meurtre de deux mineurs par l’armée paraguayenne, en pleine opération contre le groupe armé Armée du peuple paraguayen (EPP).

L’organisation a déclaré dans un communiqué publié vendredi que les deux mineurs tués par l’armée paraguayenne sont des ressortissants argentins et ne faisaient pas partie du groupe d’insurgés.

« Les seules victimes sont deux Argentines : Lilian Villalba et María del Carmen Villalba, toutes deux âgées de 11 ans. Toutes deux sont les nièces de Carmen Villalba, une prisonnière politique de l’EPP, à qui le gouvernement paraguayen a également assassinée son fils de 13 ans, il y a plus de dix ans », a déclaré M. Gaaa.

« Les filles étaient allées rendre visite à des parents. Leurs parents sont membres du PPE. Ce sont les filles des sœurs de Carmen. Qu’elles aient des parents paysans paraguayens ou des militants du EPP, les filles étaient des civiles et aussi des Argentines et ne faisaient pas partie de la lutte des classes féroce au Paraguay », ajoute le document.

« Nous dénonçons la politique de guerre des différents gouvernements paraguayens (…) et tenons pour responsables l’État paraguayen et ses collaborateurs », conclut l’organisation.

La Task Force conjointe des opérations anti-insurrectionnelles au Paraguay a rapporté que ce jeudi, ils ont attaqué un « camp de guérilla » dans la région de Concepcion, au nord du pays. Le commandant de ce groupe de troupes, Hector Grau, a déclaré que c’était l’enclave « la plus importante » dans laquelle ils étaient entrés.

L’officier a également signalé la mort des deux mineurs au cours de l’action, alléguant qu’elles faisaient partie de l’organisation attaquée.

L’EPP est un groupe d’insurgés qui opère dans le nord du Paraguay depuis 2008.

Source : Telesur – Traduction : Romain Migus

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*