La Colombie arrête plusieurs terroristes vénézuéliens présents sur son territoire

Colombie Colombie | September 04, 2020

Cette arrestation intervient dans le contexte de l’isolement de plus en plus important de Guaido au Venezuela et au moment où la justice rattrape l’ex-président colombien Alvaro Uribe. Rappelons que la plupart des médias dominants avaient nié l’implication de la Colombie dans la préparation de l’attentat contre le président Maduro ou lors de l’Opération Gédéon. Les deux opérations avaient été financées et organisées depuis le territoire colombien. Reste à voir si la Colombie extradera ces terroristes au Venezuela. Les lignes politiques sont en train de bouger sous nos yeux. L’Opération Guaido semble toucher à sa fin. Les 2 Rives

Les autorités colombiennes ont arrêté Rayder Alexander Russo Márquez – alias « Teniente Pico » – à Bogota, en charge de l’achat, de la logistique, de la location et de la formation des opérateurs de l’appareil utilisé le le 4 aout 2018. Il y a dix ans, il était chef de la sécurité à l’hôpital ULA de Mérida.

Rappelons que Juan Carlos Monasterio Vanegas – arrêté pour l’attentat – a fait le lien entre Russo, Julio Borges et Juan Requesens. Ce dernier, après son arrestation le 7 août 2018, a avoué sa participation et a révélé que Borges lui avait envoyé les coordonnées de Russo pour le contacter et confirmer le passage de Monasterios au Venezuela pour commettre l’attentat.

Selon les informations publiées par l’agence de presse AP (et ratifiées par le journal colombien El Tiempo), le major Juvenal Sequea Torres et le capitaine Juvenile Sequea Torres (les frères aînés d’Antonio, déjà emprisonnés au Venezuela) ont également été arrêtés. Ils ont été accusés de trafic d’armes et de formation à des activités illégales.

Juvenal a été poursuivi par la justice militaire vénézuélienne entre 2006 et 2007 pour une enquête de racket sur des mineurs et des trafiquants de carburant dans le sud de l’État du Bolivar. Récemment, avec ses deux frères, il a participé à la tentative de coup d’État du 30 mai 2019 qui s’est terminée par la libération du leader de Voluntad Popular, Leopoldo López.

Le plus jeune frère des détenus, le capitaine (GNB) Antonio José, était un fonctionnaire des services de renseignement (Sebin) et a participé directement à l’évasion de Lopez et à la tentative de coup d’Etat. Il était auparavant le commandant d’une unité des Comandos Rurales à Punta de Mata, Monagas. Il a été arrêté le 4 mai 2020 et est en prison à Caracas.

Selon la version de la presse, Russo, Juvenal et Juvenile ont vécu pendant plusieurs mois dans des camps d’entrainement situés sur la côte caraïbe colombienne pour participer à l’opération Gedeon. Cependant, ils ont déserté avant l’incursion armée menée par le militaire étatsunien, Jordan Goudreau (de la compagnie de mercenaires Silvercorp).

Une femme arrêtée pour avoir envoyé des armes à « Pantera ».

Yacsy Alexandra Álvarez Mirabal, traducteur et assistant de Goudreau en Colombie (et directrice de de l’entreprise Lubricantes Venoco), a également été arrêté à Barranquilla.

Selon les enquêtes, elle a remis un arsenal d’armes à Jorge Alberto Molinares (saisi le 25 mars 2020) pour être emmené au camp de mercenaires de Riohacha (dont le responsable était Pantera).

Le président Iván Duque a été informé de ces arrestations, qui ont été effectuées à Bogota et à Barranquilla par un corps d’élite composé d’hommes du ministère public, de la police, de l’armée et du service colombien de l’immigration.

Source : La Tabla – Traduction : Romain Migus

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*