Création de l’Institut Simon Bolivar pour la Paix et la Solidarité

Venezuela Venezuela | September 07, 2020

Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, a officiellement fondé l’Institut Simon Bolivar (ISB) pour la paix et la solidarité entre les peuples, une initiative par laquelle les dirigeants du monde politique, intellectuel, universitaire et du mouvement social arborent les drapeaux bolivariens de la solidarité et de la paix dans la lutte pour les grandes causes justes du monde

La cérémonie, qui s’est déroulée dimanche sur la plateforme YouTube, a été dirigée par le ministre des affaires étrangères, Jorge Arreaza. Le président Maduro est intervenu spécialement pour l’occasion.

Le président a adressé ses salutations et son étreinte de solidarité aux participants, parmi lesquels se trouvaient le leader indigène bolivien Evo Morales ; Joao Pedro Estedile, Romain Migus, Roger Waters, « voici des personnes de divers pays, de tous les continents, dont le Ghana, le Congo, la Tunisie, la République arabe sahraouie démocratique, le Mozambique, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni, la France, la Belgique, l’Italie, les États-Unis, Puerto Rico, l’Égypte, le Canada, Cuba, l’Inde, la Colombie ».

« Nous avons perdu aujourd’hui un grand ami américain, Kevin Zeese, l’un des défenseurs de l’ambassade du Venezuela aux États-Unis. Honneur et gloire à son courage, son amour et sa solidarité », a déclaré le chef de l’État.

Il a également déclaré : « Je demande le soutien des mouvements de solidarité, des amis du Venezuela pour aller apporter la vérité du pays au monde, et avec la vérité du Venezuela pour gagner la paix, la souveraineté, l’indépendance et le respect de notre peuple. Nous créons une plateforme spéciale pour la solidarité et la paix des peuples ».

Lors de cette activité, Arreaza était accompagné du président de l’Institut Simon Bolivar pour la paix et la solidarité entre les peuples, Carlos Ron.

Le Chancelier a indiqué que plus de 106 invités spéciaux s’étaient réunis pour discuter du rôle et de l’importance de Simon Bolivar dans leurs luttes ici au 21e siècle, en cette période de pandémie : « Cet Institut est le vôtre, il appartient aux peuples du monde, nous voulons que vous l’utilisiez comme le vôtre, car la solidarité, la lutte des peuples du monde a besoin de solidarité. Depuis le Venezuela, nous sommes solidaires des peuples du monde ».

Le président de l’Institut Simon Bolivar pour la paix et la solidarité entre les peuples, Carlos Ron, a commencé l’activité de lancement : « Nous voyons comment l’impérialisme cherche toutes les ressources pour maintenir son hégémonie », en référence aux 205 ans depuis la publication de la Lettre de la Jamaïque.

« Face à l’effondrement du système capitaliste, un nouveau modèle doit émerger, un modèle basé sur la solidarité pour l’organisation des peuples, qui garantisse la paix, une planète durable », a-t-il averti ».

Puis il s’est demandé « ce que la pensée et l’action de Bolivar représentent aujourd’hui », et il a répondu : « L’émancipation, l’autodétermination, l’anticolonialisme, l’unité, la démocratie populaire, un gouvernement des peuples. Ici, vous avez un peuple qui connaît vos luttes, qui les reconnaît et les partage ».

« Le plus grand de tous les Bolivariens, le commandant Hugo Chávez, a déclaré que l’avenir du monde multipolaire réside en nous, dans la majorité des peuples de la planète, pour nous défendre du nouveau colonialisme et atteindre l’équilibre de l’univers ».

Les informations de l’ISB, à partir de ce dimanche, seront disponibles en deux langues, l’anglais et l’espagnol, sur sa chaîne YouTube.

En Espagnol : https://www.youtube.com/channel/UCdPBoNjUvIx3OSi85nOFe0A

En anglais : https://www.youtube.com/channel/UCbXJdtMgumHfCWR1XQsJd9g


C’est aussi un espace de diplomatie, de formation, de recherche, de diffusion, de débat sur les principales causes du monde, de renforcement des relations internationales et de paix.

Parmi ses principales attributions, on peut citer :

– Promouvoir l’union latino-américaine pour l’indépendance du continent.

– Promouvoir et articuler la solidarité du Venezuela avec le monde, les grandes causes et les luttes des peuples.

– Promouvoir la défense des peuples contre les agressions de l’impérialisme, du colonialisme et du fascisme, en faveur de la paix, contre les blocus économiques et contre les ingérences étrangères.

– Promouvoir la défense de la paix, du multilatéralisme et du droit international.

– Encourager et promouvoir l’agenda international pour l’échange d’expériences entre les peuples.

– Générer et renforcer les contenus et les capacités de communication afin de contrecarrer les matrices négatives au projet bolivarien de manière véridique.

– Accompagner et promouvoir les initiatives d’échanges scientifiques entre les peuples.

Source : VTV – Traduction : Romain Migus

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*