Massacre de cinq personnes signalé à Arauca, en Colombie

Le bureau du Défenseur du Peuple a soutenu qu’ils avaient « connaissance de l’éventualité d’un massacre de cinq personnes, membres de la population civile ». | Photo : El Tiempo

Publié le 21 août 2020

Le bureau du Défenseur du Peuple colombien a mis en garde vendredi contre « l’éventualité d’un massacre de cinq personnes » dans le village d’El Caracol, une communauté de la capitale du département d’Arauca (est), après avoir confirmé la découverte des corps dans la zone rurale.

On présume que les personnes ont été tuées avec des armes à feu dans un endroit situé à 40 kilomètres de la zone urbaine de la ville.

Le portail d’information colombien Meridiano 70, quant à lui, a révélé que les morts étaient liés au vol de bétail des jours précédents, « un fait qui est également validé par le fait que les cinq hommes ne sont pas connus des locaux ».

De même, plusieurs médias nationaux ont expliqué que le commandant de la police de la municipalité d’Arauca, le colonel Néstor Arévalo, avait indiqué que l’après-midi, un rapport avait été reçu concernant un homicide multiple dans la région.

Les autorités, selon Arevalo, avaient essayé de se rendre sur le site mais les conditions météorologiques avaient rendu cela impossible.

Ainsi, le Bureau du Défenseur du Peuple a demandé sur son compte Twitter que les autorités compétentes « clarifient ce qui s’est passé dès que possible ».

Troisième meurtre en une semaine

Ce fait s’ajoute à deux autres qui se sont produits dans le pays sud-américain en une semaine seulement. Le 16 août, huit personnes ont été assassinées dans la ville de Samaniego et deux jours plus tard, trois indigènes de la communauté Awá de Ricaurte ont été tués.

Le 11 août, cinq mineurs âgés de 13 à 16 ans ont également été assassinés à Cali. Malgré les enquêtes de police, les motifs du crime et les coupables sont toujours inconnus.

« La barbarie des criminels ne connaît pas de limites. Nous rejetons avec véhémence son apparition », a déclaré le Bureau du Défenseur du Peuple face à ce contexte de violence en Colombie.

Source : teleSUR

Traduction : FAL 33

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*