L’assassinat d’un leader social dénoncé dans le Cauca, en Colombie

Les autorités ont trouvé son corps avec plusieurs impacts de balles sur sa propriété. Les auteurs du crime sont encore inconnus. | Photo : Colprensa

Publié le 19 août 2020

Des organisations sociales dénoncent l’assassinat du leader social Fabio Andrés Gómez Grande à Argelia, Cauca.

Des organisations sociales colombiennes ont dénoncé ce mercredi l’assassinat d’un leader social dans la municipalité d’Argelia, dans le département du Cauca.

« A l’attention des organisations de défense des droits de l’homme, l’assassinat du leader social Fabio Andres Gomez Grande, président du Conseil d’action communautaire du village La Cristalina, dans la municipalité d’Argelia, au sud de Cauca a été dénoncé « , a déclaré le sénateur Feliciano Valencia.

Selon les informations, la victime était originaire du département du Caquetá et vivait depuis plusieurs années à Argelia, où il effectuait des travaux agricoles et participait activement à des activités communautaires.

Les autorités ont trouvé son corps avec plusieurs impacts de balles sur sa propriété. Les auteurs du crime sont encore inconnus.

Le génocide des leaders sociaux ne s’arrête pas en Colombie. Dans la matinée, le secrétaire à la sécurité de Cali a confirmé l’assassinat du leader environnemental Jaime Monge dans la ville de Villacarmelo, où le leader social Jorge Oramas a été abattu en mai dernier.

« Nous comprenons qu’il a été abattu, apparemment un des responsables de l’incident a été blessé, et nous avons immédiatement informé la police métropolitaine afin qu’elle puisse procéder à un bouclage complet de la zone pour identifier la personne apparemment blessée et nous espérons qu’il pourra être localisé pour clarifier les faits », a déclaré le secrétaire à la sécurité de Cali, Carlos Rojas.

Source : teleSUR

Traduction : FAL 33

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*