Des membres de la famille d’un ex combattant des FARC-EP assassinés en Colombie

Publié le 17 juillet 2020

Les parents et plusieurs frères et sœurs de l’ex-combattant ont disparu.

Dans la région d’Algeciras, Huila, dans le sud de la Colombie, une attaque armée vendredi a fait deux morts, deux blessés et environ trois disparus.

La cible de l’attaque était deux parents de l’ancien combattant des FARC-EP, Nencer Barrera Bustos, qui travaille comme garde du corp. À cet égard, le parti des FARC a déclaré que, malgré les allégations, aucun agent des forces de l’ordre n’était présent sur les lieux.

En outre, ils ont exigé la fin des assassinats systématiques de dirigeants sociaux et d’anciens combattants. Selon les rapports, des hommes du Corps d’Investigation Technique sont arrivés dans la zone où le crime a eu lieu.

L’agression a eu lieu quelques heures après l’annonce de la capture, dans cette localité, du chef du groupe armé organisé résiduel, « alias Hermès ». Cet homme serait responsable des meurtres de dirigeants et d’ex-combattants dans la région.

Algeciras a enregistré la mort de dirigeants communautaires et d’anciens combattants des FARC-EP. Ces derniers jours, plusieurs familles ont dû quitter leur domicile par peur d’être assassinées, après avoir reçu plusieurs menaces, rapportent les médias locaux.

Source teleSUR

traduction FAL 33