Comment avance la Misión Milagro au Venezuela?

En pleine pandémie du nouveau coronavirus, la Misión Milagro continue de redonner la vue à des centaines de vénézuéliens Foto : Canal Caribe

Actuellement ce programme social de santé bénéficie à la population vénézuélienne entière, mais aussi à certains patients centraméricains et caribéens.

Dans le but de rendre la vision à des millions de personnes, un projet de collaboration médicale est né il y a plus de 15 ans. Il travaille non seulement pour la santé, mais aussi pour l’intégration de l’Amérique latine et la lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale.

À l’initiative des présidents du Venezuela, Hugo Chávez, et de Cuba, Fidel Castro, la Misión Milagro est née en 2005 à l’échelle internationale, pendant que dans le pays sud-américain, la capacité d’apporter des soins aux patients nationaux s’élargissait, et des centres médicaux dotés d’équipements de haute technologie en ophtalmologie ont été ouverts et adaptés.

Selon le Ministère de la Santé et du Développement Social du Venezuela (Mpps), au cours des cinq premières années seulement, la Mission Milagro a rendu la vision à plus de 668 844 Latino-Américains, assistés par des spécialistes cubains et vénézuéliens. Gratuits, efficaces et rapides, ils ont commencé à s’occuper de ceux qui souffraient de maladies ophtalmologiques qui les empêchaient de participer à la vie sociale.

Aujourd’hui, ce programme social de santé bénéficie à la population vénézuélienne entière, mais aussi aux patients d’Amérique Centrale et des Caraïbes, qui jusqu’à Février 2020, totalisaient plus de 2 878 personnes ayant subi une intervention chirurgicale.

Rendre la vision au Venezuela et dans le monde

Le Mpps explique que, au Venezuela, la santé s’est converti en un droit sociale fondamental et s’est crée un Système Public National de Santé, qui, sous les principes de la gratuitié, de l’universalité, de l’intégalité, de l’équité, de l’intégration sociale et solidaire, a mis en marche ce vaste programme de santé ophtalmologique.

C’est en août 2005 qu’a été lancé l’engagement Sandino, qui pose la possibilité d’une intervention chirurgicale sur des maladies ophtalmologiques telles que la cataracte et le ptérygion, pour 6 millions de compatriotes d’Amérique latine et des Caraïbes en dix ans. Cependant, en décembre 2004, ils avaient déjà vu quelque 15 000 patients, qui ont été soignés d’un point de vue ophtalmologique.

Le déploiement de la @Milagro_Mission constitue un effort coordonné, financé conjointement par les gouvernements de chaque pays et par le Venezuela, qui a renforcé les liens de solidarité, mettant en évidence un autre des avantages d’être membre de l’accord #Petrocaribepic.twitter.com/z3pZvn9ACm

— Petrocaribe (@Petrocaribe) March 20, 2020

Selon le Mpps, depuis cette même année, ont progressivement été incorporé des hôpitaux et ambulatoires vénézuéliens à la Misión Milagro, avec plus de 26 institutions nationales réparties dans toutes les régions du pays. Pendant que, jusqu’en2019, la Misión Milagro a réalisé plus de 33 465 opérations.

A cet égard, le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a annoncé en Août 2019 au monde entier que plus de 6 millions de personnes en Amérique Latine, aux Caraïbes et en Afrique ont récupéré la vue, après avoir reçu une intervention chirurgicale via la Misión Milagro.

Selon le mandataire, 3.000.000 des bénéficiaires de la Misión Milagro étaient vénézuéliens, 691 000 boliviens, 171 000 nicaraguayens, 153 000 ecuatorianos, plus de 2 600 chiliens, 61 000 brésiliens et 11 953 mexicains.

Ainsi, le premier ministre vénézuélien déclara que le « Misión Milagro montre la volonté absolue d’inverser, d’apporter la plus haute technologie aux plus humbles”.

Développement du Miracle au Venezuela

La Misión Milagro apporte la plus haute technologie aux plus humbles. I Foto: MPPRE 

En 2019, le président vénézuelien, Nicolás Maduro, annonça qu’à partir de 2020, l’Université des Sciences et de la Santé Hugo Chávez, dans l’Etat de Mérida, offrira sept des cours de troisième cycle et des sous-spécialités en ophtalmologie pour renforcer la Misión Milagro.

En août 2019, l’unité de dialyse Love and Hope dans l’État de Lara et l’unité de soins intensifs Matea Black à l’hôpital central de Maracay à Aragua ont été inaugurées dans le cadre de cette mission médicale. Cette dernière disposait de huit lits, chacun équipé de pompes à oxygène, à aspiration et à air comprimé.

#EnVideo  | La Mission Milagro a opéré gratuitement plus de 6 millions de personnes à travers les Amériques, a rapporté le président. @NicolasMaduro #MáximaMoralPatriótica pic.twitter.com/KQycWYAMSi

— VTV CANAL 8 (@VTVcanal8) June 18, 2020

En Mars 2020, également dans l’Etat de Lara, a été réhabilité le Centre Ophtalmologique Misión Milagro Dr. Daniel Camejo Acosta, situé dans la paroisse Cacica Ana Soto, municipalité Irribatten. Là-bas, dans ce centre, ont été récupéré deux blocs opératoires pour des interventions ophtalmologiques telles que la terigio et la cataracte, entre autres.

En tanto, durante el pasado mes de junio, en medio de la pandemia del nuevo coronavirus, dans l’État de Zulia, plusieurs salles d’opération ont été ouvertes dans l’hôpital central de la capitale, pour soigner les Vénézuéliens de l’ouest du pays. Avec un personnel hautement qualifié, une autre salle d’opération a également été inaugurée pour effectuer des opérations au laser pour la rétinopathie.

L’hôpital central de Maracaibo ouvre ses nouvelles salles d’opération pour la mission Milagro et le traitement des vésicules. Le microscope chirurgical est conçu pour le traitement du glaucome et d’autres pathologies des personnes âgées traitées par les médecins à Cuba et au Venezuela #CapacidadCientíficaSoberna pic.twitter.com/YF5SVia6nU

— Vilma Picapiedras (@Vilma_Meche) June 17, 2020

Développement d’un programme social et médical qui ne se limitera pas seulement à apporter la santé à tous les Vénézuéliens, et à rendre possible le miracle de la vision.

Source : TeleSurtv
Traduction Fal33