Un membre d’une communauté indigène assassiné dans le Cauca, en Colombie

Photo : @FelicianoValen

La garde indigène dans la partie nord du Cauca a capturé sept hommes armés, après qu’ils se soient enfuis quelques instants après avoir tué Jesús Antonio Rivera.

Un groupe armé a tué un membre de la communauté indigène Jesús Antonio Rivera, 32 ans, dans le village de Huellas, municipalité rurale de Caloto dans le sud-ouest de la Colombie, rapporte l’association de la mairie de la région.

La Garde indigène a capturé sept hommes armés après qu’ils se soient enfuis après avoir tué Rivera. Le groupe est maintenant sous la garde de la juridiction indigène locale.

Selon l’Association des Cabildos indigènes du Cauca du Nord (Acin), trois heures plus tard, la garde indigène a commencé la poursuite et a capturé sept hommes lourdement armés qui sont maintenant à la disposition de la juridiction indigène locale.

La Garde a demandé l’aide d’autres communautés du département, afin de soutenir les procédures et de prévenir d’autres actions violentes sur le site où les individus sont détenus. Ils ont également ordonné que les contrôles sur les routes avoisinantes soient renforcés.

Selon la ACIN, le 6 juin, des individus armés à moto ont blessé des membres de la communauté indigène Luis Honorio Soscue, 38 ans, et Andrés Valencia, 27 ans.

L’agression armée s’est produite alors que la communauté de Toez commémorait les 26 ans de la tragédie de la rivière Paez.

Source : TeleSur
Traduction : FAL33