Le Venezuela dénonce la tentative de débarquement de paramilitaires colombiens

Caracas, 3 mai (Prensa Latina) Le ministre de l’Intérieur, de la Justice et de la Paix, Nestor Reverol, a dénoncé aujourd’hui l’incursion maritime de paramilitaires en provenance de Colombie sur les côtes vénézuéliennes afin d’accroître la spirale de violence et de créer le chaos dans la population.

 «Sur les instructions du président Nicolas Maduro, nous dénonçons à cette heure-ci devant la communauté nationale et internationale une nouvelle attaque de l’impérialisme », a déclaré le haut fonctionnaire au début d´une brève intervention télévisée.

Le ministre a expliqué que dimanche matin, les forces de sécurité ont neutralisé une incursion paramilitaire sur la côte de La Guaira, dans le centre-nord du Venezuela, à seulement 30 kilomètres de Caracas.

Il a précisé que les mercenaires terroristes venant de Colombie, qui conduisaient des vedettes rapides, tentaient d’accéder par la voie maritime au territoire vénézuélien dans le but d’attenter à la vie des dirigeants du gouvernement révolutionnaire et de créer le chaos dans la population pour aboutir à un coup d’État.

‘Il semble que les tentatives impériales pour renverser le gouvernement légitimement constitué dirigé par le président Maduro, qui ont été déjouées, les aient entraînés dans des actions démesurées’, a-t-il déclaré.

Il a ajouté que de tels faits méritaient d’être rejetés par le peuple vénézuélien et par la communauté internationale et que le Venezuela répondrait fermement aux menaces contre la paix dans le pays.

Il a signalé que l’incursion avait été neutralisée par les Forces armées nationales bolivariennes et les Forces d’action spéciale de la Police nationale bolivarienne (FAES), et que certains des terroristes avaient été abattus, tandis que d’autres ont été arrêtés.

Il a noté que des armes de guerre avaient également été saisies et que l’opération était en cours et que d’autres arrestations n’étaient donc pas exclues.

‘Nous restons en alerte et résistance permanente face à toute menace contre notre patrie’, a-t-il manifesté.

Source : Prensa Latina