Le Mexique affirme de nouveau que sa position envers le Venezuela ne changera pas

Hier, la version digitale du journal “La Jornada” a fait savoir qu’Arturo Herrera, le sous-secrétaire au Ministère du Logement mexicain, en visite à Washington,  a affirmé que la position du Mexique envers la situation vénézuélienne ne changerait pas.

Dans une dépêche signée et envoyée de Washington, la version Online de “La Jornada” explique que le Mexique a participé seulement comme “spectateur” à la rencontre de cette semaine présidée par Steven Mnuchin, le  secrétaire au Trésor des États-Unis. L’objet de cette rencontre était le “plan d’aide” pour le Venezuela. Arturo Herrera a tenu à y réitérer l’attitude non-interventionniste de son pays et il a assuré que cette attitude était définitive.

“La position du Mexique est très claire. C’est une position de non-intervention. Il s’agit là d’un principe inscrit dans notre Constitution. Il ne se prête à aucune interprétation”, a ajouté le sous-secrétaire au Logement, qui participait à cette réunion en compagnie de plusieurs autres ministres des Finances. Le ministre lui-même se trouvait aussi à Washington lors de cette rencontre mais il était pris par autre réunion.

Herrera a expliqué au cours d’une conférence de presse que son pays participe à toutes les réunions traitant de l’Amérique Latine et que, par conséquent, il s’était rendu naturellement à celle convoquée par Mnuchin, mais uniquement en tant qu’observateur.

Il a insisté sur le fait que la position du Mexique et de l’Uruguay étaient extrêmement claires. “Nos deux pays estiment qu’il faut trouver une sortie négociée à cette crise”, a précisé Herrera. Cette attitude, a-t-il indiqué, est définitive et ne se prête à aucune négociation.

Source : Prensa Latina