Venezuela : 2 attaques, vendredi et samedi, ont provoqué des coupures d’électricité

Foto: Reuters / Sputnik

Samedi, une nouvelle attaque du système a privé d’électricité la plupart des habitants du Venezuela  dans la capitale et dans de ombreux états comme Anzoátegui, Sucre, Miranda, Aragua y Carabobo, entre autres. 

La coupure est survenue à 19H11, juste à la même heure que celle de vendredi qui avait eu la même portée. Le vice-président pour le secteur de la Communication, Jorge Rodríguez, a déclaré sur un enregistrement audio diffusé par Venezolana de Televisión, qu’il s’agit de « 2 attaques programmées et synchronisées » du Système National d’Electricité pour faire obstacle aux efforts réalisés pour stabiliser le service d’électricité.

Le rétablissement de l’électricité, samedi, s’est fait petit à petit entre 22 heures et minuit.

Déclaration du vice-président pour le secteur de la Communication, de la Culture et du Tourisme :

Le Gouvernement Bolivarien s’adresse au peuple du Venezuela et au monde et dénonce la perpétration infâme et brutale de 2 attaques programmées et synchronisées » du Système National d’Electricité destinées à faire obstacle, de façon criminelle et homicide, aux immenses efforts du Gouvernement Révolutionnaire, des travailleurs, de tout le peuple, pour pour stabiliser le service d’électricité.

Elles s’ajoutent aux attaques par impulsions électromagnétiques et aux actes mécaniques de jeudi 7 mars et de samedi 9 mars, à l’incendie, mardi, dans une sous-station électrique de l’est de al capitale, à l’attentat avec des balles de fort calibre de vendredi 29 mars et de samedi 30 mars, juste au moment où l’action ferme tenace, sans repos du Gouvernement Révolutionnaire et des travailleurs de CORPOELEC avait réussi à rétablir le service d’électricité presque partout. Bien que nous luttions encore contre les flammes de l’incendie provoqué à Guri, nous arrivons, grâce à d’infinis efforts, à rétablir le service d’électricité et la vie normale de nos compatriotes.

D’une façon qui ne doit rien au hasard, de nouvelles attaques coordonnées et synchronisées se sont produites contre les lignes de transmission de l’électricité. Ces attaques sont survenues à la même heure, vendredi 29 mars et samedi 30 mars, à 19H11, pour tenter – qu’ils soient sûrs que nous vaincrons cette tentative – de briser la tranquillité et d’agresser les Droits de l’Homme fondamentaux pour a vie de notre peuple.

Nous, les patriotes du Venezuela qui aimons la vie et l’héroïque classe ouvrière de CORPOELEC, nous continuerons obstinément à chercher à rendre à tous le droit à l’accès à un service aussi important et à la stabilité du Système d’Electricité. Nous réussirons à réparer et à rétablir le matériel sauvagement endommagé par les agents de l’Empire Suprémaciste du Nord et ses tristes laquais locaux à genoux devant lui. Les assassins assoiffés de haine, êtres obscurs qui s’enorgueillissent de provoquer la souffrance de notre peuple, paieront pour leurs crimes.

Et nous renforcerons, dans cette bataille pour la joie et la vie contre la tristesse et la mort, notre système d’électricité pour le rendre inaccessible aux attaques des assassins fascistes.

Nous vaincrons la guerre de l’électricité. Nous, nous vaincrons ! »

Rétablissement petit à petit

Plusieurs gouverneurs et maires ont tenu la population informée sur les réseaux sociaux et grâce au circuit de stations de radio de l’Etat.

Érika Farías, maire de Caracas, a fait savoir peu avant 22 heures, samedi, que les travailleurs de CORPOELEC s’occupaient de stabiliser la charge. Elle a appelé au calme et rappelé que « dans ce processus de rétablissement, il y aura des intermittences, c’est pourquoi il est très important que l’énergie qui va revenir progressivement soit utilisée efficacement pour éviter des pertes d’énergie domestique pendant la stabilisation de la charge. »

La maire a signalé que le plan d’urgence de fourniture d’eau à la population sera maintenu : « A cette heure, nous concentrons d’importants efforts sur 3 grands dépôts d’eau pour continuer à fournir ce liquide vital aux hôpitaux, aux communautés et aux quartiers de notre ville. » Elle a aussi fait savoir que « nous conserverons en coordination avec le Gouvernement le Plan Spécial de Distribution d’Eau grâce à des camions citernes jusqu’à ce que le service soit revenu à la normale dans les différentes communautés de Caracas. »

Le gouverneur de l’état de Miranda, Héctor Rodríguez, a fait savoir à 12:30, dimanche, que « nous avons rétabli l’électricité à 85,90% dans l’état de Miranda. »

Information par municipalités :

Axe Altos Miranda ▶️ Carrizal, Guaicaipuro y Los Salias 100%

Axe Valles del Tuy ▶️ Cristóbal Rojas, Independencia, Tomás Lander, Urdaneta, Simón Bolívar y Paz Castillo 90%

Axe Guarenas – Guatire ▶️ Zamora 90% ▶️ Plaza 95%

Axe Métropolitain ▶️ Sucre 85% ▶️ Chacao 90% ▶️ Baruta y El Hatillo 80%

Axe Barlovento ▶️ Acevedo 80% ▶️ Brión 75% ▶️ Buroz 70%

Il a aussi signalé qu’ils continuaient à travailler pour rétablir le service dans les municipalités Páez, Andrés Bello et Pedro Gual. « L’état est toujours en paix et tous les plans d’urgence sont activés. »

Auteur : Rédaction Alba Ciudad
Traduction : Françoise Lopez pour Bolivar Infos
Source : Bolivar infos

Source Espagnol : Alba Ciudad

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*